Le syndicaliste Aboubacar Soumah du SLECG face à la presse
Le syndicaliste Aboubacar Soumah du SLECG face à la presse

Lors de l’assemblée Générale des Syndicats Libres des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) ce samedi 10 mars au siège de ladite organisation, pour discuter sur la proposition du gouvernement faite hier vendredi au palais du peuple concernant les points revendicatifs dudit mouvement syndical.

À l’occasion, le secrétaire général adjoint du SLECG a indiqué que  les différents représentants des enseignants de Conakry à l’intérieur du pays ont rejeté cette proposition du gouvernement et demande l’application immédiate des 40% sur les salaires, aussi les 8.000.000 comme salaire de base pour les enseignants peuvent être négociable tout en affirmant  la poursuite de la grève des enseignants sur toute l’étendue du territoire national conformément au mot d’ordre de grève..

.À rappeler qu’hier vendredi au palais du peuple, au terme des négociations, le ministre le de l’unité nationale et de la citoyenneté Khalifa Gassama Diaby a fait savoir que le gouvernement a accepté les 40% demandés par le SLECG et sera appliqué comme suit : au mois de mai les 10% soient versés, avant la rentrée prochaine, 10% autres soient versés et dès le début de l’année 2019 le reste des 10% aussi versé.

Plus loin, le ministre Gassama a souligné que le gouvernement a même proposé aux enseignants la tenue d’une assise nationale sur les conditions de vie et de travail des enseignants pour que l’État puisse écouter sereinement avec responsabilité.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here