Urgent/Guinée : les syndicalistes annoncent une grève…

Des leaders syndicaux guinéens réunis à la bourse du travail cntg ustg 

Le bras de fer est inévitable entre le Gouvernement Guinéen et les syndicalistes qui protestent contre l’augmentation du prix des produits pétroliers. Réunis en urgence ce lundi 2 juillet 2018 après la hausse du prix du carburant jugée unilatérale, l’inter-centrale a annoncé qu’elle va déposer un avis de grève dès aujourd’hui en signe de protestation. Déjà, les syndicalistes, exigent que le coût du litre revienne au prix initial, c’est-à-dire 8000 GNF. « Avant toute rencontre avec le patronat et le gouvernement, nous exigeons que le prix du litre revienne à 8000gnf », a lancé le secrétaire général de la CNTG Amadou DIALLO. Cette exigence, a-t-il prévenu, doit précéder toute négociation. « Le gouvernement est têtu, il faut que nous soyons unis et solidaires pour qu’on nous respecte, il faut prendre nos dispositions », a-t-il martelé. Le Gouvernement a augmenté le prix du carburant ce week-end à hauteur de 20%. Il annonce tout de même que des mesures d’accompagnement vont suivre. Mais les syndicalistes n’entendent pas de cette oreille.

Alors que l’ensemble des syndicalistes présents ce matin à la bourse du travail demandaient d’aller en grève à partir de ce lundi, un délai de 72 heures a été donné au Gouvernement, a annoncé Amadou DIALLO. L’avis de grève sera déposé ce lundi 2 juillet 2018 au Gouvernement.

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here