Un jeune tué par balle à Koloma: Boubacar Kassé annonce une enquête

Les violences en haute banlieue de Conakry ont fait une première victime ce mardi. Ibrahima Bah a été tué par balles. Le contrôleur général de police Boubacar Kassé, a confirmé la mort du jeune homme et affirme qu’une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances du décès.

« La victime se nomme Ibrahima Bah, âgé de 23 ans, marchand de profession, son père c’est Thierno Hamza Bah et sa maman Ismatou Bah, domiciliés à Koloma2 vers Bomboly.  Les enquêtes seront ouvertes pour dire dans quelle circonstance il est mort. Mais ce qui reste clair, c’est que le corps est présentement à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. Une réquisition a été relevée au médecin légiste afin de déterminer les causes, la nature du décès… Pour le moment, on parle d’une balle perdue qu’il aurait reçue au niveau de sa poitrine côté droit, et tout cela va nous être confirmé. Les enquêtes sont ouvertes au niveau des services de sécurité et au niveau du procureur de la république près le tribunal de première instance de Dixinn. Pour le bilan de la mi-journée, on parle d’un mort, il n’y a pas de blessé ni d’interpellation. Mais par contre hier, on a procédé à l’interpellation de 6 individus qui sont auteurs de barricades, d’attaques sur des usagers. Ils se sont attaqués aux paisibles citoyens. Donc, ils ont été interpellés, d’aucuns ont été trouvés en possession d’armes blanches. Et puis ce matin, ils ont été mis à la disposition de la justice. Ils ont été placés sous mandat de dépôt et se trouvent déjà à la maison centrale de Conakry », déclare-t-il.

Alareny Bah

273 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here