Cette affaire de supposée fraude des joueurs Guinéens est loin de connaitre son épilogue.  Alors que le Japon a fini de fournir des documents à l’instance faîtière du football africain sur la fraude sur l’âge des «jeunes» joueurs guinéens (Aboubacar Conté et Ahmed Tidiane Keïta), cette dernière a décidé de faire la sourde oreille. Le journal Sud quotidien, Informe que «c’est la politique qui s’est invitée dans le dossier avec la présence du ministre guinéen des Sports en Tanzanie et le Président Alpha Condé qui suit de très près le dossier».

Mais du côté de la FSF, on n’entend pas lâcher prise.  «Notre avocat suisse a écrit au Secrétaire général de la CAF pour lui demander le report de la demi-finale au vu de la réponse du Japon, en vain !», confie la même source, avant d’ajouter : «l’avocat a déjà reçu mandat du Secrétaire général pour saisir le TAS».

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here