A LA UNEINTERNATIONALPOLITIQUE

TOUT SAVOIR SUR ANTONY BLINKEN, LE SECRÉTAIRE D’ETAT CHOISI PAR JOE BIDEN

Il est l’un des plus proches conseillers de Joe Biden en matière de politique étrangère depuis des années et devient aujourd’hui son secrétaire d’Etat. La nomination d’Antony Blinken, diplomate de 58 ans, vient d’être officialisée ce lundi par le président élu. Il succéde ainsi à Mike Pompeo, le secrétaire d’Etat de Donald Trump.

FRANCOPHILE ET FRANCOPHONE

Né à New-York en 1962, Antony Blinken a passé une partie de son enfance et de ses études en France. Il a suivi sa mère, Judith, qui après avoir quitté son père, Donald Blinken, s’est remariée avec Samuel Pisar, un avocat franco-américain, conseiller de John Kennedy et survivant de la Shoah.

Antony Blinken a notamment été un élève de l’Ecole Jeannine-Manuel à Paris (anciennement Ecole active bilingue Jeannine Manuel ou EABJM), qui accueille des enfants de 80 nationalités différentes.

Le jeune homme a ensuite poursuivi son cursus à Harvard et à la faculté de droit de l’université Columbia, tout en conservant un lien particulier avec la France. Aujourd’hui encore, Antony Blinken parle couramment le français.

IL A CONNU PLUSIEURS ÉQUIPES PRÉSIDENTIELLES

L’arrivée d’Antony Blinken à la Maison Blancheremonte à 1994. A l’époque et jusqu’en 2001, il est membre du Conseil de sécurité nationale sous la présidence de Bill Clinton. Son appétence pour les affaires étrangères commence à s’exprimer en 1999, lorsqu’il se voit chargé de conseiller le président Clinton dans les relations avec les pays européens, l’Union européenne et l’OTAN, en tant que directeur senior aux affaires européennes.

Après cela, il a travaillé pour le Comité des affaires étrangères du Sénat. Il a rejoint la campagne présidentielle de Joe Biden dès 2008 et intégré l’équipe de transition présidentielle de Barack Obama. Il a été le numéro deux du département d’Etat lorsque Hillary Clinton dirigeait les Affaires étrangères.

UN RÔLE DANS LA CAPTURE D’OUSSAMA BEN LADEN

Alors conseiller diplomatique du vice-président des Etats-Unis, Joe Biden à l’époque, Antony Blinken faisait partie des onze membres du cabinet de Barack Obama invités à suivre l’opération menée par les forces américaines dans la «situation room», autrement dit la salle de crise de la Maison Blanche.

Une photo, célèbre depuis, avait été prise dans cette pièce ce jour-là, le 1er mai 2011. Parmi les visages familiers de Barack Obama, Joe Biden ou Hillary Clinton figure aussi celui, moins connu, d’Antony Blinken. A l’époque, il était notamment chargé de superviser le départ des troupes américaines d’Irak.

Cnews

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page