Tournée européenne de Cellou Dalein : Une scandaleuse affaire de corruption serait dans la valise du leader de l’UFDG…

Le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a posé sa valise en Europe, en début de semaine dernière. Le président de l’UFDG, mène ainsi une tournée de prise de contacts avec ses militants et les responsables de son parti à travers le vieux continent. Un périple qu’il compte également mettre à profit pour rencontrer des personnalités européennes, à l’effet de les briffer sur la situation socio-politique et économique de la Guinée.

Parmi les pays européens que le leader du principal de l’opposition guinéenne a déjà visités, il y a l’Allemagne où il s’est entretenu jeudi dernier avec des responsables du ministère des Affaires étrangères. Puis, il y a l’étape de la France.

Justement, dans l’Hexagone, notamment à Paris, la capitale française, Cellou Dalein Diallo débarque avec des pièces sur des cas de corruption dites compromettantes pour le régime d’Alpha Condé. Des pièces destinées à des fonctionnaires en service au Quais d’Orsay, le ministère français des Affaires étrangères.

C’est du moins ce que nous a confié un acteur de l’opposition républicaine, l’aile dure des adversaires politiques du locataire du Palais Sekhoutourea. Il a laissé entendre que le contenu de la valise portée par Cellou Dalein sera d’ailleurs débattu ce lundi 25 juin, au cours de la réunion extraordinaire de ladite opposition, prévue au QG de l’UFDG (Union des Forces Démocratiques de Guinée).

Parmi les pièces à conviction sur la corruption du régime Condé, le président de l’UFDG détiendrait le dossier d’une affaire de 25 millions de dollars américains. Ce montant aurait été payé à la société d’un homme d’affaires guinéen vivant à l’étranger et proche de l’actuel président guinéen.

Ce que pointerait Cellou Dalein Diallo, dans ce dossier qualifié de ‘’carabiné’’ par notre source, c’est le laps de temps entre la création de cette société, l’émission de sa première facture et le paiement de celle-ci, estimée donc à 25 millions de dollars. «Toutes ces trois étapes se sont déroulées en l’espace d’un mois », explique notre interlocuteur à l’autre bout de la ligne téléphonique.

Notre source précise, en effet, que cette opération financière en trois temps, a eu lieu en janvier 2017. Mais, qui est cet homme d’affaires et pour quel service en aurait-il bénéficié ? « Ce que je puis vous dire, c’est que ce Guinéen réside aux Etats-Unis d’Amérique. Je ne peux pas vous en dire plus avant que la réunion extraordinaire de ce lundi ne décide de donner à la presse tous les détails liés à cette affaire douteuse », a coupé cours  ce leader politique, membre de l’opposition républicaine.

A rappeler que cette réunion devrait discuter d’un éventuel agenda de manifestations politiques liées aux résultats des élections communales du 4 février dernier.

 Source : Objectif224.com

2 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here