Tibou kamara sur la démission de Sidya Touré : « Faisons attention. Soyons prudents .Démissionner ne veut pas dire qu’il a totalement rompu avec la mouvance… »

0

Suite à l’explosion de l’usine à fer à béton à Dubreka, ayant causé trois morts, le ministre de l’Industrie, est sorti ce  jeudi 13 décembre pour dire sa part de vérité. C’était sur les antennes de la Radio Espace. Tibou Kamara a présenté ses condoléances, celles du Président de la République et du gouvernement aux familles éplorées. Il a dénoncé les installations anarchiques des unités industrielles dans les quartiers avant d’annoncer des mesures et des sanctions qui s’imposent.

A la question de savoir si le ministre est au courant de l’installation anarchique des unités industrielles dans les quartiers périphériques de Conakry, il a d’abord déploré ce grave  accident qui a endeuillé trois familles avant de répondre aux journalistes que son département connait cette réalité. Il en a fait de sa priorité dès sa prise de fonction. Des mesures sont prises pour combattre ce désordre mis en place par les chefs d’entreprise véreux  spécialisés dans la fraude qui évoluent dans la clandestinité. Selon le ministre, des sanctions sont prévues contre les promoteurs de ces unités industrielles. « Il y a beaucoup d’unités industrielles installées dans le désordre.  Il n’y a aucun respect des normes…. »

Réaction face à cet accident qui a causé trois morts et de nombreux blessés ?

Tibou Kamara a déploré ce drame et a demandé à tous les Guinéens de respecter la mémoire des défunts. « Face à ce drame, je demande à tout le monde de respecter la mémoire des Guinéens  qui ont succombé. Ce n’est pas à banaliser. Je présente mes condoléances aux familles éplorées…C’est vrai. Partout où il y a une activité industrielle, il n’y a pas de risque zéro. Mais  les enquêtes nous situeront sur les causes de cet accident malheureux…»

Quelles sont réellement des mesures prises et des sanctions prévues contre ces chefs d’entreprise qui évoluent dans la clandestinité ?

Le ministre Tibou Kamara a profité des antennes de nos confrères pour dérouler son programme. Il promet l’aménagement des zones industrielles éloignées des quartiers résidentiels. «Nous allons délimiter les espaces dédiées au département de l’Industries pour y implanter les nouvelles unités et y faire déménager celles qui sont dans les quartiers. Pour ce qui concerne les sanctions concernant ce drame qui vient de se passer, j’irai sur le terrain pour compatir avec les familles endeuillées et leur dire qu’ils ne sont pas seuls dans la douleur. Nous allons engager des enquêtes pour situer les responsabilités. Quand il s’agit de prendre mes responsabilités ma main ne tremble pas. Vous savez, beaucoup d’industries sont installées dans les conditions délétères. Il faut que nos concitoyens observent la discipline.»

De la démission de Sidya Touré du poste du Haut Représentant du Chef de l’Etat

Sur ce sujet précis, Tibou Kamara demande prudence. « Faisons attention ! Soyons prudents ! Démissionner ne veut pas dire qu’il a totalement rompu avec la mouvance! Et puis plus on s’approche de 2020, plus les choses se précisent. Nous allons dans le dynamisme de recomposition du paysage politique. C’est l’heure du positionnement. Et le phénomène va s’amplifier. De toutes les façons, il est regrettable que Sidya quitte la famille politique », estime-t-il.

Libreopinionguinee avec Guineenews

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici