Temps d’errance terrifiante pour un Tigre sans griffes ni crocs pour un Tigre sans griffes ni crocs

Indésirable en Ethiopie, sans place en France et au Maroc, El Tigre est l’hôte du Tchad, mais jusqu’à quand ? Cette mésaventure, c’est lui- même le général Sékouba Konaté alias El Tigre qui l’évoque dans un show télévisé d’Espace et disponible sur les réseaux sociaux. Il y brosse sa situation comme celle d’un homme poursuivi par un destin terrorisant. Cet ancien numéro 3 des putschistes amenés par le capitaine-patriote Dadis Camara le 23 décembre 2008 quelques heures après l’annonce du décès du président Lansana Conté, fait ministre de la Défense se trouve noyé dans l’enfer interminable de l’errance loin de Conakry et de son luxueux palais présidentiel de Sèkhoutouréya qu’il a occupé de janvier à décembre 2010 à la faveur du fameux Accord de Ouagadougou, l’une des conséquences géopolitiques de la balle de Toumba qui a coiffé le côté droit de la tête de Dadis le 3 décembre 2009 lors de la bataille du camp Koundara. Avec la promesse qu’une fois le pouvoir aux mains d’un régime civil, le Général Konaté alias El Tigre allait diriger une institution supranationale présentée sous la forme d’une Force africaine en attente (FAA) de l’Union africaine (UA). Depuis 2010, rien de tout cela n’a été réalisé pour consoler l’ancien homme fort de la Transition. Et pour cause? En écoutant El Tigre parler de cette épreuve interminable qui le cuit à petit feu, l’opinion comprend clairement la source de sa colère noire contre les membres du régime Alpha Condé. L’on saisit également la leçon que tout observateur de l’environnement sociopolitique guinéen peut y entrevoir : un tigre n’est de tigre que de l’efficacité de ses griffes et la puissance de ses crocs. En d’autres termes, El Tigre n’étant plus décideur de quoi que ce soit en Guinée ou ailleurs, il devrait apprendre à réduire son train de vie pour se contenter de la magnanimité du petit club d’anciens dignitaires et hommes d’affaires qui lui restent redevables.

Lepopulaire

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here