Sénégal: Soham El Wardini, fidèle de Khalifa Sall, prend la mairie de Dakar

La nouvelle mairesse de Dakar, Soham El Wardini, entourée de son équipe, le 29 septembre 2018.
La nouvelle mairesse de Dakar, Soham El Wardini, entourée de son équipe, le 29 septembre 2018.

La première adjointe assurait l’intérim à la tête de la capitale sénégalaise, alors que l’ex-maire Khalifa Sall est en prison depuis 600 jours. La mairesse a été élue par 64 voix sur 90 suffrages exprimés. Elle est élue pour une année seulement. Un nouveau scrutin aura lieu le 1er décembre 2019.

Soham El Wardini était très confiante avant le vote et avait donc raison de l’être puisque c’est à la majorité absolue qu’elle a remporté le scrutin. Les 83 élus se sont succédé à l’isoloir et ont désigné Soham El Wardini à une très large majorité dès le premier tour, avec 64 voix sur 90 (sept voix se sont exprimées par procuration).

Une pensée pour Khalifa Ababacar Sall, le maire de la ville de Dakar. Pour moi c’est toujours mon maire
Soham El Wardini: «fière d’être la première femme!»

Les deux autres candidats, Banda Diop et Moussa Sy, sont apparus assez isolés dans cette salle du conseil municipal. Ils ont obtenu respectivement 11 et 13 voix. Il y a eu deux abstentions. Soham El Wardini est une fidèle parmi les fidèles de Khalifa Sall, elle rend souvent visite à l’ancien maire de Dakar, pensionnaire de la maison d’arrêt de Rebeuss depuis 600 jours.

A l’annonce des résultats, explosions de joie dans la salle du conseil et dans la rue de l’hôtel de ville.

Avec ce vote, la mairie évite un nouveau placement sous tutelle par le président Macky Sall
Dakar a un nouveau maire

La nouvelle édile se dit « heureuse de pouvoir terminer le mandat de Khalifa Ababacar Sall ». « Je pense que les conseillers ont été assez responsables et consciencieux pour me laisser à la tête de cette ville et pour pouvoir peut-être terminer certains des projets qu’on avait décidé de finir avec les Dakarois », a-t-elle réagi.

Un vote était contrôlé et organisé par le préfet de Dakar et on le prévoyait sous tension. Finalement, les opérations se sont déroulées plutôt dans le calme. « Il ne faut pas tomber dans le piège », nous avait confié un élu avant le début du vote. Le piège, c’était la mise sous tutelle de la ville par le président Macky Sall si ce conseil municipal n’avait pas pu se réunir sereinement. Soham El Wardini sera la nouvelle mairesse de Dakar pour quelques mois seulement : en décembre 2019 se tiendront les nouvelles élections municipales.

RFI

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here