Au sortir des panels qu’ils ont co-animés avec des experts internationaux et d’autres entrepreneurs, sur le thème « Quel écosystème pour favoriser le développement de l’entreprenariat en Afrique ? »,  le ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara  et celui de la Jeunesse et de l’Emploi jeune, Mouctar Diallo, se sont exprimés sur le salon en général et sur le thème de l’entreprenariat en particulier.

De prime abord, le ministre Tibou Kamara a dit, pour expliquer sa présence : « Je pense que c’est un forum de rencontre et d’échange entre tous les acteurs concernés par l’entreprenariat de manière générale et l’entreprenariat jeune et femmes en particulier. L’enthousiasme que l’initiative a soulevé indique clairement l’intérêt pour le thème qui a été choisi et l’opportunité de la pertinence de cette rencontre. En tant que ministre en charge des PME, il était de mon devoir d’être présent et d’y apporter ma contribution ».

En ce qui est de l’environnement entrepreneurial en Guinée, il a signalé que : « J’ai senti une volonté d’entreprendre et une soif de réussir. Et c’est heureux pour notre jeunesse, qu’elle montre autant d’ambition ou qu’elle se montre capable d’initiatives aussi heureuses, qui viennent compléter la vision du gouvernement et la volonté politique exprimée au sommet de l’Etat. Je n’avais pas de doute que les jeunes Guinéens ont du talent, je n’avais pas de doute non plus qu’ils étaient capables de créativité et d’innovation, comme l’organisation de ce salon ; ils viennent de nous le démontrer une nouvelle fois. En tant qu’Etat, nous ne pouvons que nous réjouir de ce genre d’initiative, accompagner ce genre d’effort et aussi être au côté de notre jeunesse et de nos femmes, pour les aider dans leur volonté d’entreprendre et surtout dans leur ambition de réussir. Le  conseil, c’est de continuer à faire preuve d’inventivité, d’innovation, d’imagination. C’est de prendre résolument en mains leur destin. Et de savoir que la volonté est le début et le commencement de la réussite ».

Quant à lui, le ministre de la Jeunesse, Mouctar Diallo, a expliqué l’objectif de l’évènement en ces termes : « C’est d’abord mettre les jeunes devant leur responsabilité d’engagement, pour qu’ils acceptent eux-mêmes d’être du côté de la solution. Avoir de la vision, de l’ambition et de se mettre dans cette dynamique transformatrice. Non pas seulement s’adapter au changement, mais créer le changement. Les jeunes doivent faire en sorte que les problèmes soient transformés en opportunité et en solution pour leur insertion… »

Mouctar Diallo ministre de la jeunesse

Avec Guinee7.com

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here