Rencontre avec le Kountigui : Le Balai citoyen appelle le Gouvernement à interdire toute rencontre à caractère ethnique (communiqué)

Appel au Gouvernement pour l’interdiction pure et simple de toute rencontre à caractère ethnique et régionaliste contribuant à creuser des faussées entre les ethnies et à créer un climat de mauvais voisinage entre les différentes communautés du pays.

La situation socio politique qui caractérise notre pays en ce moment et les agissements de certains responsables politiques et communautaires font que beaucoup de nos concitoyens dans certaines localités vivent déjà dans un climat de méfiance et cette situation ne contribue davantage qu’à fragiliser le tissu social. L’organisation pendant ces périodes considérées comme fragiles, de réunions à caractère ethnique ou régionaliste ayant pour objet la promotion d’une ethnie constitue un acte grave qui pourrait porter des préjudices irréversibles à la cohabitation interethnique dont la Guinée ne pourrait se départir.

Malgré ses multiples appels auprès des acteurs à œuvrer dans les sens de l’amélioration des liens de voisinages de la paix et de l’entente entre les différentes ethnies du pays, le Balai citoyen a appris avec une immense déception la préparation d’une rencontre par les responsables de la coordination régionale de la basse côte invitant les hauts cadres de l’Etat, des administrateurs et élus locaux issus exclusivement des ethnies de la basse côte , ceci dans l’esprit de réfléchir sur l’avenir de la basse côte.

Le Balai citoyen condamne cette initiative à connotation politique et ethnique et dissuade les responsables de cette coordination à agir ainsi. Il rappelle que vu la fragilité qui caractérise la paix en Guinée, qu’aucune opportunité ne réside dans l’organisation de telle rencontre, car elle ne fera que contribuer à l’élargissement des faussées entre les communautés, la dégradation de la confiance et l’accentuation du repli identitaire.

Ainsi, nous appelons le gouvernement à agir immédiatement par l’interdiction pure et simple de cette démarche qui dans ses ambitions vise à affecter négativement les fondements de la république et mettre dos à dos les enfants d’une même nation. Nous prévenons le gouvernement que le laxisme face à ce genre de situation conduit l’Etat dans une anarchie ou les autres communautés se verront désormais dans une logique de se recroqueviller et agir ainsi au détriment de l’unité de la nation.

Vu la période difficile que traverse le pays, les acteurs de la vie, de la nation à tous les niveaux doivent réfléchir et œuvrer à la préservation des acquis tels que le vivre ensemble et la cohabitation pacifique.

Conakry le 29 Novembre 2018

Secrétariat Administratif

Mohamed Bangoura

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here