Relance officielle de l’usine Fria : désaccord autour de la réception d’Alpha Condé à Fria

Alpha Condé à Boffa
Alpha Condé à Boffa

La fête annoncée grandiose à Fria ce mercredi,20 juin 2018 risque de prendre un sérieux coup, a-t-on appris. Et pour cause la mésentente entre madame le préfet et les responsables du bureau fédéral du RPG-AEC. Les derniers accusent la première magistrate de Fria de rétention d’informations et de manque de respect à l’égard de leur parti. Alors qu’elle même,est issue de leur rang. Selon nos sources, madame le préfet Hadja Gnalen Condé n’aurait pas fait part de l’arrivée d’Alpha Condé à Fria pour la relance officielle et solennelle de l’usine friguia au parti, afin que le parti prenne des dispositions sérieuses pour recevoir son champion. Car les responsables du RPG-AEC à Fria, considèrent que l’arrivée du chef de l’État à Fria, n’est pas une affaire de madame le préfet seulement,c’est aussi une cuisine interne du parti. Parce que le moindre échec essuyé au niveau de la mobilisation des friakas sera perçu ou du moins se transformerait en humiliation,nous explique notre source. Par conséquent,il serait prudent que les militants soient mobilisés. Au dernières nouvelles, la même source nous apprend que pour les ammener accorder leurs violons, les fils ressortissants de Fria,notamment,Malick Sankhon,Directeur de la caisse nationale de sécurité sociale et Makhissa Camara Directeur national des impôts seraient à pieds d’oeuvre.

Affaire à suivre.. ISC

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here