Pour réconcilier les guinéens, un écrivain va marcher de Kindia à Conakry

Il me semble que lutter contre les incohérences de ce pouvoir à travers les mots est insuffisant surtout lorsque le discours n’est fait qu’ailleurs, ici sur les réseaux sociaux.

Le pouvoir des mots contre les dérives du pouvoir guinéen est limité.  J’ai donc décidé, fidèle à mon engagement d’œuvrer à la Réconciliation de l’Etat avec ses valeurs et avec ses citoyens, de : marcher de Kindia à Conakry- du camp de Kindia à la place des martyrs de Kaloum, à partir du 19 Août, pour protester contre le refus du Président de la République d’installer la Commission Définitive de Réconciliation, de mener une lutte vraie contre la corruption et l’incertitude dans laquelle il plonge le pays quant à ses velléités de fraude à la constitution.

Bien entendu, comme toujours, je publierai mes propositions concrètes sur la mise en place de la commission définitive de réconciliation nationale et la lutte contre la corruption les 17 et 18 Août.

 SANOH Ibrahima,                   

Citoyen & Écrivain auteur

92 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here