L’ancien conseiller principal du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation déplore les cas de morts enregistrés suite à une série de manifestations organisées le Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Moussa Philan Traoré estime que le FNDC ne se résume qu’au président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, à qui il demande de se démarquer de ce front qu’il qualifie de rassemblement ‘’d’aigris et de frustrés’’.

Selon l’ancien gouverneur de Faranah, des manifestants ont été tués dans des ‘’conditions inutiles lors des manifestations provoquées par le président de l’UFDG. Parce que le front n’existe pas, il n’y a que le président de l’UFDG qui existe’’.

‘’En dehors de Dalein, il n’y a pas de front. En dehors des militants de l’UFDG, qui a bougé ?’’, se demande-t-il.

‘’Je prie respectueusement le président de l’UFDG de s’éloigner de ce mouvement d’aigris et de frustrés pour mettre la balle à terre. Qu’il accepte le dialogue en lieu et place de la rue qui ne peut rien nous apporter’’, lance-t-il à l’endroit du chef de file de l’opposition.

VisionGuinee.Info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here