Non Abdoulaye Bah, tu ne peux pas nous faire ça !

Non Abdoulaye Bah, tu dois penser à nous et tu dois encore tenir debout ! Tenir debout non pas pour toi, mais pour toute une nation qui reste en suspense et qui reste debout derrière toi.
Dieu est le seul maître de l’univers. Nous te prions de nous laisser encore et encore avec ce journaliste de guineenews plein de talent et d’humour, aimable et adorable. Non Abdoulaye Bah, pense à ton épouse, tes parents et amis, tes confrères de Guineenews et de ton métier de journaliste, et reste avec nous. Certes, nous finirons tous par mourir un jour, mais tu es si important pour la nation guinéenne que nous implorons la grâce divine afin que tu sortes de ce coma.

La dernière fois que je t’ai vu, c’était à l’occasion de l’anniversaire de guineenews à Noom hôtel où j’avais d’ailleurs beaucoup échangé avec toi. À cette occasion, j’avais eu l’occasion et le plaisir de monter sur le podium en remettant 7 prix aux différents journalistes de votre organe dont Nafiou Sow.
Après quelques jours, on s’est retrouvés au stade kabinet Kouyaté de Matoto pour le lancement du tournoi de l’association étoile du Foutah, au nom de notre confrère Bah Lamine. Ce jour, tu m’as dit : « Macka Balde, je connais bien ton épouse. Nous avons passés des bons moments ensemble dans la presse guinéenne et avions étudié ensemble.»

Depuis que j’ai appris la triste nouvelle de ton accident, j’ai un coeur serré. Dieu seul sait combien de fois, je pense à toi en ce moment précieux tout en sachant que chaque seconde compte pour ta vie.
C’est le moment pour moi, de lancer un appel pressant aux autorités notamment au président et à son gouvernement, de tout faire pour affréter un avion médicalisé pour t’évacuer en France, où nous pouvons se mobiliser pour te sauver la vie.
Que le tout puissant Allah te redonne la santé afin que tu nous reviennes très vite !

Par ton cher ami et confrère Macka Balde vice-président des NFD et administrateur général de libreopinionguinee.com et de la Radio Libre Opinion RLO depuis Paris France

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here