Mort de 98 jeunes sur l’axe le Prince : « Les gens commencent à parler de génocide » dixit le Président de la PJDD

La Plateforme des Jeune Leaders de l’Axe pour la Démocratie et le Développement(PJDD), a animé ce mercredi 31 octobre à Conakry, une conférence de presse pour dénoncer les crises qui affectent la situation sociopolitique du pays.

Touchant le volet politique, où 98 jeunes de l’axe ont été tués par balles, Le Président de la Plateforme informe que certains citoyens ont orienté ces cas de décès à un génocide « les gens commencent à dire que c’est un génocide, 98 jeunes appartenant à la même communauté. Si on commence à parler de génocide il faut faire attention ! On est en danger, à travers ces répliques, les jeunes sont prêts à tout » indique Ibrahima Aminata Diallo.

Dénonçant certains actes, le Président de la PJDD préciseque les forces de l’ordre se comportent autrement quand il y’a des manifestations dans les autres communes de la capitale « Nous voulons qu’il y’ait la paix dans ce pays, mais la paix ce n’est pas un décret, c’est une construction. La paix ce n’est pas un silence forcé en tuant des jeunes de l’axe. Rappelez-vous quand il y’a manifestation dans les autres communes comment les forces de l’ordre se comportent, elles dialoguent avec les gens, mais une fois dans la zone c’est le contraire » dénonce-t-il.

Voulant changer la donne, cette organisation de la société civile est en train de chercher des stratégies pour sensibiliser les gens de l’axe. Cependant comme le notifie M. Diallo, la plateforme se trouve entre le marteau et l’enclume « à chaque fois que nous sommes dans la zone, il y’a certains groupes qui considèrent que nous sommes payés par l’Etat. Pour eux, toute personne qui vient les sensibiliser pour la paix et la démocratie pendant que leurs familles sont endeuillées ce sont des traitres, des lâches. Et de l’autre côté, les forces de sécurité des fois elles ne font pas la part des choses, elles tombent sur tout le monde et tirent » rajoute-t-il.

La plateforme invite tous les acteurs concernés, au respect des accords et  des conventions pour que la paix règne dans le pays.

Libreopinionguinee avec kalenews 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here