Manifestation : l’accord du gouvernement avec les syndicalistes court-circuite l’Opposition !

Opposition-guinéenne

L’appel à manifester fait par l’Opposition Républicaine ce mercredi, pour contester les résultats des communales, a été partiellement suivi. Sur l’axe Bambeto/Coza, comme d’habitude, des jeunes ont brûlé des pneus empêchant toute circulation.

Les boutiques étaient fermées au niveau de Koloma. Au niveau de Kipé-Centre émetteurs les commerces sont restés également fermés. Mais aucun incident n’a été signalé. Pour beaucoup d’observateurs, la communication n’a pas été bien faite  autour de la stratégie à adopter.

Beaucoup de militants sont allés chez Cellou Dalein à Dixinn dans l’optique que le cortège devrait partir de là-bas. Ils ont dû rebrousser chemin puisque Cellou Dalein était absent. Le chef de fil de l’Opposition aurait passé la nuit chez sa seconde épouse à Nongo.

Interrogé sur la stratégie de ce mercredi, Alhussein Makanera Kaké dit qu’il était convenu que chacun manifeste dans son quartier ce mercredi. Ce qui marque le démarrage des manifestations sur toute l’étendue du territoire. « L’Opposition Républicaine va se retrouver pour faire le bilan de la journée d’aujourd’hui », a confié l’ancien ministre de la Communication.

Selon d’autres observateurs, c’est la signature de l’accord de suspension de la grève entre le gouvernement et les syndicalistes qui a un peu court-circuité la manifestation. Les opposants qui ne s’attendaient pas du tout à ce qu’un consensus soit trouvé comptaient sur cette situation pour bloquer les rues de Conakry, comme ça avait été le cas lundi dernier. Comprenant que la juxtaposition de la crise syndicale à celle politique pourrait être préjudiciable au pays, le gouvernement a accepté les revendications des syndicalistes.

Libreopinionguinee avec Guineedirect

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here