Makanera Kaké tacle Dalein : « En 1998, Alpha Condé avait condamné le déguerpissement à Kaporo-rails, Cellou Dalein était pour… »

1
Alhousaini Makanera kaké
Alhousaini Makanera kaké

Alors que l’opération de déguerpissement des habitants de Kaporo-rails se poursuit, l’ancien ministre de la communication dit à qui veut l’entendre que les domaines de l’Etat sont inaliénables et imprescriptibles.

Alhousseine Makanera déclare que l’Etat est dans son droit en procédant à la récupération de ce qui lui appartient. ‘’Les domaines de l’Etat sont inaliénables, imprescriptibles. Ce n’est pas parce que quelqu’un a occupé un terrain appartenant à l’Etat pendant des années que celui-ci devient sa propriété”, commente Makanera au micro de VisionGuinee.

Toutefois, renchérit l’ancien porte-voix de l’opposition, “ce qu’il faut déplorer et dénoncer, c’est la façon dont les habitants de Kaporo-rails ont été déguerpis’’,

Poursuivant, il demande aux guinéens de passer au crible les discours des deux principales personnalités politiques du pays, Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, dans l’affaire Kaporo-rails. ‘’En 1998, l’un était opposant et l’autre occupait un poste de ministre dans le gouvernement’’’, précise-t-il.

‘’En 1998, Alpha Condé était dans l’opposition, Cellou, lui, appartenait à la mouvance présidentielle. Alpha Condé avait condamné le déguerpissement, Dalein était pour’’, indique-t-il. Aujourd’hui, ajoute-t-il, ‘’c’est Alpha Condé qui au pouvoir. Il fait déguerpir les occupants de Kaporo-rails. Ce que Dalein condamne. Comme pour dire que ce qui se passe devrait donner une leçon aux guinéens’’

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

Comments

comments

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici