Maison centrale :Pourquoi Diaraye Baldé ne peut pas être libre de sitôt ?

Accusée de complicité de vol à main armée et placée sous mandat de dépôt le 17 Novembre à la maison centrale de Conakry, le cas de Diaraye Balde, jeune fille de vingt (20) ans, aura provoqué l’indignation et l’émoi chez nombre d’internautes. Enceinte de sept (7) mois, cette jeune étudiante a bénéficié de plusieurs post de soutient sur les réseaux sociaux appelant incessamment à sa libération.
Dès lors, la rédaction de dépêcheguinee a cherché à savoir pourquoi la justice refuse à Diaraye Diallo la demande de mise en liberté provisoire. Pour répondre à cette question, nous avons pu joindre un responsable de l’admiration pénitentiaire de la maison centrale de Conakry, qui nous affirme avoir agi personnellement au près de la justice pour empêcher la liberté provisoire de Diaraye.
Les raisons:
« j’ai agi personnellement pour empêcher la liberté provisoire de Diaraye Balde. À son arrivée à la maison centrale, elle était en début de grossesse. Elle clamait son innocence et elle disait qu’elle a été victime de viol par son tuteur de qui elle se disait être enceinte. Donc, elle voulait coûte que coûte avorté cette grossesse qu’elle qualifiait d’ incestueux. Après plusieurs tentatives d’avortement, je lui ai placée une surveillance rapprochée. Mais elle disait toujours qu’elle va tuer l’enfant là même après l’accouchement. C’est pourquoi j’ai mené une démarche auprès de la justice pour empêcher la sortie de Diaraye. Elle ne sera pas libérée jusqu’à ce qu’elle accouche et assure la protection de l’enfant », nous confie ce responsable du service carcéral sous l’anonymat.
« pour le moment, elle se porte bien et elle suit régulièrement sa visite médicale chez un médecin gynécologue. Et toutes les conditions sont réunies pour qu’elle accouche à l’hôpital » nous garantie ce cadre de l’administration pénitentiaire

Depecheguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here