Mairie de Kindia : voici la déclaration officielle de l’UFDG. (Par le Coordinateur de la Cellule de Communication)

Ousmane Gaoual Diallo
Election du maire de Kindia : ‘’jusqu’à preuve du contraire, Abdoulaye Bah est le maire’’ (Ousmane Gaoual de l’UFDG)
La commune urbaine de Kindia, capitale des agrumes, a depuis hier lundi 15 octobre, un nouveau maire. Son nom est Mamadouba Bangoura de l’Union Démocratique de Guinée (UDG) du richissime homme d’affaires Elhadj Mamadou Sylla. Au cours de l’élection qui l’a hissé à la tête de cette commune, des violences ont été enregistrées entre les militants de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et les forces de l’ordre. Joint dans la matinée de ce mardi par la rédaction de MEDIAGUINEE, le coordinateur par intérim de la cellule de communication de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo a qualifié cette élection d’un coup contre la démocratie, avant de prévenir que jusqu’à preuve du contraire, le candidat de son parti, Abdoulaye Bah reste le maire de Kindia. ‘’C‘est un coup contre les libertés fondamentales que le gouvernement de Kassory Fofana et du chef de l’Etat sont en train d’orchestrer contre le peuple de Guinée’’ ‘’D’abord ce n’est pas une installation, c’est quasiment un coup contre la démocratie, c’est un coup contre les libertés fondamentales que le gouvernement de Kassory Fofana et du chef de l’Etat sont en train d’orchestrer contre le peuple de Guinée. Et il faut aussi comprendre que ce n’est pas aux unités spéciales de la gendarmerie d’installer un maire. Hier, on a vu un détachement de la gendarmerie qui a agi avec brutalité comme toujours, sur les élus de la liste UFDG à Kindia. Et qui ont imposé que monsieur Bangoura s’installe comme maire. Mais il n’est pas le maire de Kindia. Jusqu’à preuve du contraire Abdoulaye Bah est le maire de Kindia’’, déclare le député Ousmane Gaoual Diallo. ‘’Ce simulacre installation du maire de Kindia hier est de nul effet pour l’UFDG et pour l’ensemble des partis de l’opposition dans ce pays’’ Poursuivant, il a précisé que ‘’ce simulacre installation du maire de Kindia hier est de nul effet pour l’UFDG et pour l’ensemble des partis de l’opposition dans ce pays, il faut que cela soit compris. Et que Kindia fait partie de l’accord politique et cet accord politique doit être respecté.
 Il ne faut pas oublier que l’accord politique est la reconnaissance par le RPG qu’il a fraudé, qu’il a volé des voix à l’UFDG, donc s’est engagé à restituer ces voix. C’est soit on publie les vrais résultats de Kindia, ce qui ferait d’Abdoulaye Bah le maire de Kindia, soit on respecte l’accord politique et le comportement du RPG doit être favorable à Abdoulaye Bah, ça veut dire soit le RPG ne vote pas du tout, Abdoulaye Bah a le moyen de se faire élire sans le RPG, soit le RPG vote pour Abdoulaye Bah et dans tous les cas Abdoulaye Bah est élu comme maire de Kindia. Cela ne peut pas être discuté…’’ ‘’Il n’y a pas de conflit communautaire à Kindia par contre il y a un déferrement de jeunes importés de Conakry’’ Maintenant ce qu’il faut regretter poursuit-il, ‘’c’est le fait que les députés de Kindia, des ministres originaires de Kindia et certains responsables communautaires ont financé et transporté à Kindia des jeunes loubards qui se sont jetés avec des armes traditionnelles sur les militants de l’UFDG. C’est quelque chose que nous condamnons. Pour donner le sentiment qu’il y a un conflit entre les peulhs et les soussous, ce qui est complément faux. Il n’y a pas de conflit communautaire à Kindia. Par contre, il y a un déferlement de jeunes importés de Conakry. Et nous connaissons les auteurs de cela, qui ont été amenés à Kindia pour agir ainsi. L’une des personnes les plus actives dans ces violences c’est monsieur Cheick Mohamed Fofana qui se surnomme sur les réseaux sociaux Cheick Arafan. Ses vidéos avant et après le conflit de Kindia témoignent du fait qu’il bénéficie du soutien de certaines autorités de ce pays (…) Il serait quelqu’un qui a échoué dans les études au Maroc qui se promène à Conakry. C’est le même qui avait dirigé les attaques contre le siège de Mamadou Sylla à l’occasion de l’installation du Kountigui. C’est le même qui revendique toutes les violences qui sont faites aux militants de l’UFDG à Kindia. Et pour lequel des avocats sont en train de se préparer à formuler une plainte contre lui. Et il nous dira absolument quels sont les gens qui le financent et qui sont derrière lui. Comme lui-même reconnait dans ses vidéos son comportement, si l’Etat n’agit pas, l’UFDG prendra ses dispositions. Nous ne tolérons pas ça’’, a-t-il indiqué. ‘’Leur stratégie échouera parce que les Guinéens sont éveillés…’’ Plus loin, il a tenu à mentionner qu’il ne faut pas donner le sentiment qu’il y a un conflit entre communautés à Kindia. ‘’Il n’y a pas de conflit entre communauté. Mais les extrémistes du RPG qui pendant 10 ans, ont essayé de créer un conflit entre les malinkés et les peulhs et qui ont échoué. Ce sont eux aujourd’hui qui sont en train de se recycler en voulant créer des conflits entre les soussous et les peulhs. C’est toujours leur stratégie mais elle échouera, celle-ci aussi  parce que les Guinéens sont éveillés, parce que les Guinéens ont ouvert les yeux sur toutes machinations politiques qu’ils essaient d’instrumentaliser pour les diviser.
Cellule de communication de l’ufdg
359 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here