Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Macka Baldé répond à Embalo : « Quand tu donnes le pouvoir à un poisson, ne t’étonne pas…»

La sortie du président Bissau-guinéen contre son homologue de la Guinée lors du 59ème sommet de la CEDEAO à Accra, le week-end dernier, continue de susciter des réactions à Conakry. Si cette sortie est saluée par certains responsables politiques de l’opposition, la réaction est tout autre au niveau de la mouvance présidentielle et de ses alliés. Pour Macka Baldé, vice-président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), cette sortie du président Umaro Sissoco Embalo, dénote de son manque d’expérience en matière de gestion d’un Etat. Il l’a dit lors d’un entretien qu’il a accordé à un journaliste de Laguinee.info ce lundi, 21 juin 2021.
Le président bissau-guinéen ne manque pas d’occasion pour tancer son homologue, Alpha Condé. Lors du dernier sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement  au Ghana, il s’est encore livré à cet exercice lorsqu’il était question de signer un accord militaire entre le Sénégal et la Guinée. Une sortie qui n’a pas été du goût de Macka Baldé, vice-président des NFD, (un parti politique allié au pouvoir). « Embalo est un chef d’Etat qui est agité. Il est encore sous l’effet de l’émotion. Il ne sait pas comment il s’est retrouvé à la tête de la Guinée-Bissau ; donc, il n’arrive toujours pas à comprendre qu’il n’est plus un opposant ou un général de l’armée. Il est président d’un Etat. Donc, lorsqu’il s’adresse à son homologue comme le président Alpha Condé qui a fait ses preuves dans la sous-région et sur le continent africain, il doit modérer son langage. Je voudrais dire ceci : quand tu donnes le pouvoir à un poisson, ne t’étonnes pas de te retrouver sous la mer. C’est ce qui se passe aujourd’hui avec le président Embalo du côté de la Guinée-Bissau. Il a le pouvoir ; mais, il ne sait pas comment parvenir à faire des réformes dans son pays et créer ainsi de l’emploi pour sa population. Donc, il passe tout son temps à s’attaquer au président Alpha Condé qui est là et qui ne réplique jamais. Donc, c’est pour vous dire la grandeur du président Alpha Condé. Certes Embalo est un chef d’Etat comme le président Alpha Condé ; mais, ils n’ont pas tous le même parcours, ils n’ont pas la même manière de voir les choses », a expliqué le vice-président des NFD.
Macka Baldé a mis l’occasion à profit pour s’exprimer sur la grâce présidentielle accordée récemment à Boubacar Diallo dit Grenade et à Mamady Condé dit Madic 100 Frontière. Selon lui, cet acte d’Alpha Condé est à saluer. « Nous avons favorablement accueilli la décision prise par Son Excellence monsieur le président de la République, professeur Alpha Condé graciant le nommé Boubacar Diallo Grenade et Mamady Condé alias Madic100 Frontière. C’est pour dire encore que la main tendue du président Alpha Condé est une réalité. Parce que si vous voyez qu’après avoir mis en place le cadre permanent du dialogue, il prend un décret pour gracier certains détenus, c’est pour vous dire qu’il est dans l’esprit d’unir les guinéens, dans l’esprit de gouverner autrement », a-t-il dit.
Ibrahima Sory Diallo pour Laguinee.info
Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.