Le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo, a procédé, ce samedi à la remise officielle, des équipements d’assainissement aux jeunes de l’Axe Hamdallaye-Kagbèlen, constitués en groupements d’intérêts économiques (GIE). Et un accompagnement d’une somme de 3 millions de francs guinéens à chaque groupe. La remise a eu lieu dans l’enceinte de la commune de Ratoma.

Dans son discours, le ministre Mouctar de confier : « nous sommes là, aujourd’hui pour la remise effective des équipements d’assainissement aux 18 groupes des jeunes et les trois stations d’adduction d’eau aux bénéficiaires que vous êtes, habitants de l’axe Hamdallaye -Kagbèlen. Nous sommes tous engagés dans l’effort de contribuer à améliorer des conditions de vie des Guinéens en général et de l’axe en particulier dans le cadre de ce projet ».

Le projet sur le dividende démographique que le ministère de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes avec l’appui de notre partenaire UNFPA que nous remercions et félicitons consiste à améliorer les conditions de vie des populations dans les quatre piliers du dividende démographique, c’est-à-dire la santé et le bien être ; l’éducation et la formation ; l’autonomisation des jeunes et des femmes pour la gouvernance locale. C’est un projet qui est dans sa phase pilote au niveau de l’axe Hamdallaye-Kagbèlen. Mais nous souhaitons bien l’étendre sur l’ensemble de la commune de Ratoma et sur l’ensemble des cinq communes de Conakry, pourquoi pas sur tout le territoire national », poursuit le ministre.

Par ailleurs de préciser : « nous vous félicitons pour votre forte mobilisation qui manifeste votre adhésion à ce projet et à la volonté du gouvernement guinéen de répondre aux besoins des populations. Ce projet dans sa phase actuelle consiste, a mobilisé des jeunes dans 18 groupements d’intérêts économiques(GIE), au nombre de 20 par groupement ce qui fait 360 jeunes bénéficiaires. Pour cette première phase du projet, chaque groupement recevra tout à l’heure des équipements nécessaires pour l’assainissement en vue de contribuer à l’hygiène publique. Mais aussi un montant, de 3 millions qui est un appui au démarrage. Et aussi nous voulons que ce projet soit accompagné dans sa phase 1 sur une durée de 4 mois. Et chacun des 360 jeunes bénéficiera à la fin du mois d’un montant de 600.000fg« .

« Mais ce que nous voulons parce que nous estimons dans la dynamique de pérenniser aux GIE qui vous permet d’avoir des emplois décents. A la fin du mois, au lieu de vous remettre les 600.000fg, nous allons remettre à chacun de vous 300.000fg et l’autre 300.000 sera gardé comme épargne. Et nous allons vous faire adhérer aux deux mutuelles que le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a mises en place en partenariat avec assurance First Bank, ce sont la Muffa de Bambéto et MC2 de Dar-es-Salem. Maintenant au bout des quatre mois, chaque groupement pourra bénéficier d’un prêt pour pérenniser ses activités« , a-t-il annoncé.

De son, côté, le maire de la commune de Ratoma, Souleymane Taran Diallo, a salué cette initiative du Ministère de la jeunesse, rappelant que l’une des préoccupations majeures de la commune de sa circonscription est la salubrité.

« Si aujourd’hui, le ministre vient nous offrir des outils pour rendre notre commune propre, il nous apporte quelque chose d’absolument remarquable et d’absolument souhaitable », souligne le maire.

Mediaguinee

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here