C’était dans les tuyaux, maintenant c’est officiel. L’Union des Forces Républicaines (UFR) va continuer à siéger à l’Assemblée Nationale, après la prorogation du mandat des députés par le président Alpha Condé. Même si certains cadres du parti ne veulent pas le dire ouvertement, la décision ne souffre plus d’aucun doute, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

« Je pense que cette décision sera définitivement prise le jeudi, 04 avril. Elle n’est pas encore définitive, mais tout semble indiquer qu’on siégera. Parce qu’il y a des choses importantes qui vont arriver à l’Assemblée, on ne va pas laisser les gens tripatouiller », a dit au téléphone de notre reporter, Elhadj Ibrahima Bangoura, vice-président de l’UFR, dans l’après-midi de ce lundi 1er avril 2019.

Selon notre interlocuteur, la décision n’est pas définitive. « Il faut que les instances du parti se prononcent. Mais, tout semble indiquer qu’il ne faut pas laisser le champ libre à ces gens-là (le RPG Arc-en-ciel, ndlr) pour faire n’importe quoi à l’Assemblée. Si nous ne sommes pas là, ils gouverneront, ils décideront. Mais, si nous sommes là, ils ne décideront pas du n’importe quoi. C’est là l’importance de notre présence », estime Elhadj Ibrahima Bangoura.

Fort de dix députés sur les 113 qui siègent au parlement guinéen, l’UFR s’apprête ainsi à rejoindre l’hémicycle le 05 avril prochain. La position de l’UFDG, principal parti de l’opposition avec ses 37 députés, est attendue dans les prochains jours.

Pour rappel, le président Alpha Condé a récemment pris un décret prorogeant le mandat des députés, arrivé à échéance. La CENI tarde à démarrer pour proposer un chronogramme pour les élections législatives, qui auraient dû se tenir au premier semestre de l’année en cours.

Pour le moment, c’est seulement Dr Ousmane Kaba, élu sous la bannière du RPG Arc-en-ciel et aujourd’hui président du PADES, qui a annoncé ouvertement son refus de continuer l’aventure.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. 628 17 99 17

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here