Siège du Rpg assemblée hebdomadaire

«…L’objectif est de mettre l’homme à la pace qu’il faut pour gagner la bataille des législatives avant de passer à notre projet phare qui est la révision de la Constitution. Il s’agit de quitter une constitution consensuelle pour une constitution référendaire »Le ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, du Travail et de l’Emploi Lansana Komara et le premier vice-maire de la commune de Matam, Ismaël Condé ont levé un coin du voile sur la fameuse restructuration annoncée du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir. C’était en marge de l’assemblée générale traditionnelle du parti ce samedi 9 février à Gbessia.

D’après le ministre Komara, la direction nationale du parti présidentiel a engagé un vaste programme de restructuration de Kassa jusqu’au dernier village du pays. Pour lui, la force d’un parti réside dans son degré d’implantation.

«Depuis très longtemps, notre parti est le plus structuré en République de Guinée, c’est vérifiable. Depuis que le parti est créé, nous gagnons toutes les élections parce que notre parti est national. C’est un aspect qui échappe à beaucoup de personnes que nous voulons renforcer à travers nos structures. La preuve, aujourd’hui nous avons gagné la mairie de Gaoual (une préfecture jugée fief de l’opposition), que n’en déplaise à ceux qui ne veulent pas comprendre», s’est-il moqué.

Et de poursuivre : «nous voulons renforcer nos structures, c’est pourquoi les missionnaires sont sur le terrain. Nous faisons tout cela pour que les responsables soient beaucoup plus rapprochés des militants pour qu’à chaque élection, nous puissions renforcer notre pouvoir et notre victoire dans tout le pays. C’est une bonne stratégie qui va donner les résultats dans un mois. Cette restructuration n’est pas faite contre quelqu’un, c’est pour renforcer le parti de la base au sommet. Personne ne sera exclu du parti, tout le monde aura sa place».

Interrogé, le premier Vice-maire de Matam n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Il a indiqué que cette restructuration vise à poser les jalons pour la bataille politique de 2020. Selon lui, il s’agit de se préparer pour une révision de la Constitution.

«Les enjeux sont énormes, nous sommes à l’aube de 2020, notre parti se trouve dans un tournant par rapport à son avenir. Nous sommes en train de travailler pour remettre en place les bases du parti notamment les sous-sections, les sections, les fédérations, les comités. L’objectif est de mettre l’homme à la pace qu’il faut pour gagner la bataille des législatives avant de passer à notre projet phare qui est la révision de la Constitution. Il s’agit de quitter une constitution consensuelle pour une constitution référendaire», a-t-il expliqué.

Avec Guineenews 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here