Le PM Kassory Fofana, lance une campagne d’assainissement de la ville de Conakry

En Guinée, les routes vomissent des déchets de tout genre à la tombée des premières pluies de chaque année. Cela, cause d’énormes difficultés aux populations qui ne savent plus à quel saint se vouer. Pire, la Capitale n’a pas une décharge appropriée pour déverser les ordures. C’est seulement celui de Dar Es Salam, où plusieurs personnes avaient péris l’année dernière à cause de l’éboulement des ordures, qui accueille les déchets. Conscient de ce phénomène, le nouveau premier ministre, Kassory Fofana s’active sur le terrain pour débarrasser la ville de ses tas d’immondice.

Dès sa prise de fonction, Dr Ibrahima Kassory Fofana avait promis de s’impliquer dans le quotidien du guinéen, surtout celui des populations les plus démunies. Trouver solution au problème d’insalubrité qui gangrène le pays est l’une des options où l’ancien ministre d’Etat entend faire des réformes. Mais tout cela, passera d’abord par le désenclavement des bordures de route, en débarrassant les citoyens lambda de cette misère.

C’est pourquoi, ce samedi 09 juin 2018, est consacré pour le PM, et quelques cadres de son gouvernement, dont le ministre des TP, Moussa Naïté, et celui des investissements Publics-Privés, Gabriel Curtis, au lancement d’une campagne d’assainissement de la ville de Conakry.

Pour être précis, tout à commencer à la décharge de Fossidet en haute banlieue de la ville, précisément dans la commune de Ratoma, où Kassory Fofana et ses compagnons du jour ont effectué leur première tournée.

Juste après, le patron du palais de la colombe s’est dirigé à Cosa avec son cortège, où règnent les ordures en maitre, qui empêchent dès fois même la bonne circulation des automobilistes. Là-bas, le constat fait par M. Fofana, était tout autre.

Selon le chef du gouvernement, les travaux se poursuivront durant un mois. Tout a déjà commencé, les bulldozers sont sur place, et ils embarquent les déchets à bords des camions, pour les déverser ailleurs.

Aux dernières nouvelles, une équipe de cadres du gouvernement serait en route pour visiter la ville de Dubréka pour faire également un constat. A Yorokoguia, Moustapha Naïté et son équipe se rendent sur les lieux, selon nos informations, pour vivre les réalités des populations de cette zone.

A suivre

Libreopinionguinee avec globalguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here