Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Labé : scènes de pillage et blessés graves lors d’affrontement entre élèves, à Hoggo M’bouro

Dans la matinée de ce samedi 13 mars, ce sont des élèves du collège et du lycée de Hoggo-M’bouro,  l’un des plus grands complexes scolaires de la commune urbaine de Labé, qui se sont affrontés suite à une dispute enregistrée lors  d’un match de football.

Selon nos informations, tout  est parti  lorsqu’un supporteur de la 11ème  année Sciences mathématiques a été bousculé par un joueur de la 10ème Ahier vendredi. Bilan de l’affrontement : une dizaine de motos cassée, le bureau de la direction et des classes saccagées, des dizaines d’élèves des deux bords blessés, plusieurs filles évanouies.

Sur le film de cet affrontement un des témoins des faits explique : « Nous avons organisé un tournoi de football au niveau de notre école, pour resserrer les liens d’amitié entre les élèves du collège et ceux du lycée. Donc hier ce sont la 10ème A1 et les 11è sciences mathématiques qui jouaient entre 16 h et 17 h, et 17 h et 18h la 12ème et la Terminale. Donc lors du match, un joueur de la 10ème A1  bouscule un supporteur de la 11ème année sciences mathématiques. Le supporteur dit au joueur : ‘’mon cher  ami, tu ne vois pas ? Le joueur répond : «  j’ai bien fait »,  explique Thierno Chérif Barry.

Poursuivant, cet élève de la Terminale sciences mathématiques confie que c’est suite à cette dispute que ce matin les deux bords se sont affrontés à travers des jets de pierres.

« Ce matin, la tension était toujours palpable,  il y a des bagarres, même moi on m’a blessé au pied, des dizaines d’élèves ont été blessés, une dizaine de motos attaquée, le bureau de la direction a été aussi saccagé et plusieurs classes également », précise cet élève.

Aussitôt informés, le maire de la commune urbaine de Labé et les services de sécurité sont venus sur les lieux pour tenter de calmer les ardeurs.

« Il y a eu beaucoup de filles qui se sont évanouies. (…) Tout est rentré dans l’ordre, il y a eu accalmie. Depuis que nous avons été installés, nous avons privilégié l’école Hoggo-M’bouro, mais ce qui s’est passé aujourd’hui ne nous encourage pas », affirme le maire Mamadou Aliou Lally Diallo qui a promis de sévir contre les auteurs de ces troubles dans les prochains jours.

«  On va essayer de nous retrouver dans les prochains jours avec les autorités éducatives, venir à Hoggo-M’bouro pour passer au peigne fin ce qui se passe ici, parce que ce n’est pas la première fois qu’il y a des  problèmes ici, donc on ne peut pas laisser passer ça, ce qui se passe ici n’honore personne », regrette-t-il.

Au moment où nous quittions les lieux, le calme était revenu, élèves et encadreurs ont quitté l’école.

Libreopinionguinee avec Mediaguinee

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.