Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Labé : décès d’Elhadj Boubacar N’Dantabq, père de Cellou Balde

Alors qu’il est incarcéré depuis cinq mois environ à la Maison centrale de Conakry, l’ancien député uninominal de Labé, Mamadou Cellou Baldé, vient de perdre son père. Elhadj Boubacar N’Dantaba Baldé est décédé ce lundi, 5 avril 2021, des suites de maladie, à Labé.

« Déjà affaibli par l’âge, Elhadj Boubacar N’Dantaba Baldé ne s’était toujours pas remis de l’arrestation et la détention de son fils, Cellou Baldé. Et en plus, il a perdu récemment son cousin germain, Elhadj Abass Bah, avec qui il entretenait d’excellents rapports. Tout cela a contribué à la dégradation de son état de santé qui était déjà très fragile », a expliqué un proche de la famille.

Dans un entretien avec le correspondant de Guineematin.com à Labé, le 27 décembre 2020, Elhadj Boubacar N’Dantaba Baldé avait demandé au chef de l’Etat, Alpha Condé, « d’user de son pouvoir » pour libérer son enfant et les autres opposants .

Cet appel intervenait un peu plus d’un mois après l’inculpation de son fils par la justice pour « fabrication, acquisition, stockage, détention, usage d’armes légères, de guerre, détention de munitions, menaces et association de malfaiteurs ». Malheureusement, il n’est pas tombé dans des oreilles attentives.

A l’image de son codétenu, l’imam Elhadj Abdoulaye Baldé, qui a aussi perdu son père (le Khalife de Fanta, à Télimélé) jeudi dernier, l’honorable Cellou Baldé ne verra pas la dépouille de son père, à plus forte raison assister à son inhumation. Ces deux personnalités doivent éprouver beaucoup de chagrin aujourd’hui dans leurs cellules.

Libreopinionguinee avec Guineematin 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.