Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Kankan : L’imam controversé Ismaëla nanfô Diaby libéré, sa mosquée détruite (images)

C’est une rencontre qui a réuni ce matin 13 juillet 2020 le maire, le préfet et les principaux acteurs concernés ( la ligue islamique régionale et le prédicateur n’kô), le tout présidé par le gouverneur de la région de kankan.

Après une discussion qui a pris à peu près quelques heures le gouverneur a demandé la mise en liberté immédiate du prédicateur mais en posant un certain nombre de conditions.  Il s’agit:
-L’interdiction pour le prédicateur de diriger une prière comme imam ;
-La fermeture de sa mosquée et l’interdiction de diffusion et de publication de ses prières en maninka.

Par ailleurs, le gouverneur a insisté en disant au prédicateur que s’il a besoin d’avoir une Mosquée, il suffit d’adresser une lettre à la ligue islamique régionale qui, à son tour va statuer et voir s’il faut l’autoriser d’exercer sa fonction d’imamma.


Une mesure de la première autorité administrative qui n’a pas fait l’unanimité chez les disciples de Nanfo. Et la séance a été vite levée dans un cafouillage total.


Cette réaction des disciples a provoqué la colère de certains jeunes qui se sont attaqués à la Mosquée du prédicateur en saccageant complètement le lieu et endommagé son véhicule de marque rav 4 comme vous pouvez le voir en images. Dans la foulée, ses enfants et l’une de ses femmes ont été tabassés et blessés par ce groupe de personnes.


Comme en témoigne son épouse kadiatou Sangare << on est resté à la maison et on a vu un groupe de jeunes plein de rage venant vers nous en jetant des pierres contre nous. Ils ont saccagé la mosquée et endommagé le véhicule de mon mari. Quand je leur ai dit d’arrêter, ils m’ont dit que si je parle ils vont me tuer. C’est comme ça directement qu’ils ont commencé à me frapper et blessés mon fils. C’est dans ça que les jeunes du quartier ont répliqué en leur jetant des pierres. Ils se sont jetés des pierres jusqu’à l’arrivée des policiers, ils ont pris la fuite,>> a-t-elle expliqué en larmes.

Pour l’heure, le prédicateur Ismaëla nanfô Diaby s’est caché car sa vie serait menacée.

Affaire à suivre!

Libreopinionguinee avec africvisionguinee.com

 

par Taboola

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.