Kalemodou s’exprime sur l’Expiration du mandat des députés : « La question qui se pose maintenant, est-ce que l’UFDG doit garder ses députés au parlement, est-ce que l’UFDG doit retirer ses députés ? »

0
Ce samedi 26 janvier 2019, c’est Kalémodou Yansané, l’un des Vice-présidents de l’UFDG qui a présidé l’Assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.
Il a abordé plusieurs questions d’actualité étaient au menu de ce meeting de ce samedi 26 janvier. Il s’agit notamment de la mise en place de la nouvelle CENI, les détournements à répétition au sein de l’administration guinéenne et l’expiration du mandat des députés.

 Sur cette dernière question, le député a rappelé que leur mandat est terminé depuis le 13 janvier dernier. Dans les conditions normales, poursuit-il, « la nouvelle Assemblée devrait déjà être élue, mais le gouvernement n’a pas voulu. Il a trainé les pas et même le processus de mise en place des exécutifs communaux  n’est pas encore achevé. Bien que les élections communales se soient déroulées le 4 février  2017. Donc le gouvernement a fait exprès pour que le calendrier de la mise en place de la nouvelle Assemblée ne soit respecté. La question qui se pose maintenant, est-ce que l’UFDG doit garder ses députés au parlement, est-ce que l’UFDG doit retirer ses députés ? Ce que vous  militants décidez, c’est ce que les députés respecteront parce que si nous sommes là, c’est parce que vous avez voté pour nous. Tout ce que vous nous dites de faire, nous le ferons avec beaucoup de fierté» affirme M. Yansané qui annonce que le parti est actuellement en concertation sur la question. A l’en croire, le président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo a effectué le déplacement pour l’Europe afin de se concerter avec les fédérations de l’extérieur. « Vous savez que l’UFDG n’est pas seulement Conakry et l’intérieur du pays. Notre président est aujourd’hui en Europe pour une prise de contact avec nos fédérations. Notre vice-président Elhadj Fodé Oussou Fofana doit tenir une conférence aujourd’hui à Abidjan pour recueillir l’avis des militants UFDG en Côte d’ivoire. Nous avons également engagé des pourparlers avec les autres partis de l’opposition, avec les alliés. Donc les concertations continuent aussi au niveau des fédérations. On doit aller jusqu’au comité de base pour que tout le monde soit informé des tenants et des aboutissants de cette affaire de l’Assemblée Nationale. Nous allons expliquer à tout le monde quels sont les avantages et inconvénients si nous restons ou si nous quittons tous. Nous allons expliquer à tout le monde et ensemble nous allons prendre la décision dans le seul intérêt de l’UFDG », a-t-il promis.

Avec Guineenews

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici