Hôpital Sino-guinéen : Pourquoi les médecins ont abandonné le journaliste Abou Koria Camara ?

Hôpital Sino-guinéen de kipé
Hôpital Sino-guinéen de kipé

Le journaliste Abou Koria Camara, victime d’accident de la route dans la nuit du dimanche à Matoto, transporté d’urgence à l’hôpital sino-guinéen, serait resté durant cinq bonnes heures sans aucune assistance médicale.
Selon des informations que libreopinionguinee.com a obtenues, les médecins de cet hôpital auraient abandonné notre confrère qui, pourtant se plaignaient des douleurs persistantes. Il a eu des fractures alors qu’il accompagnait une mission du gouvernement qui consiste à assainir la ville de Conakry.
Selon la même source, notre confrère n’aurait pas reçu un véritable soutient de l’Etat pour son évacuation à l’étranger. Il a fallu que les journalistes dénoncent ce comportement pour que l’Etat bouge. Et pourtant, le président Alpha Condé était venu à l’hôpital pour apporter son soutien aux deux confrères et avait donné des instructions fermes.
Dans cet accident, notre confrère Abdoulaye Bah a perdu la vie et l’Etat d’Abou Koria Camara n’est pas stabilisé puisqu’il se plaint des douleurs au niveau des reins.

Pourquoi abandonner un blessé grave pendant cinq bonnes heures sans intervention des médecins ? Cet Hôpital Sino-guinéen n’est-il pas un cimetière à ciel ouvert ? Plusieurs citoyens se plaignent d’avoir perdus leurs proches une fois qu’ils soient hospitalisés dans cet hôpital qui est en réalité vide de contenu.

Il est temps de stopper ces genres de pratiques en Guinée.

Camara Ibrahima Sory pour libreopinionguinee.com

(LOG)

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here