Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/d1995712c12572590d6567af0b283bd6/Libreopinion/wp-includes/class-wp-hook.php on line 307
Haute Guinée et Forêt : « la présence des terroristes signalée, mais ils ne sont pas menaçants » (procureur TPI Kaloum) | Libre Opinion Guinée
Site d'information Général sur la Guinée et le Monde

Haute Guinée et Forêt : « la présence des terroristes signalée, mais ils ne sont pas menaçants » (procureur TPI Kaloum)

Après l’offensive des forces armées de la République du Mali au Sahel qui a permis de récupérer plusieurs localités dans ce vaste désert dont la ville de Kidal, des terroristes ont été signalés dans la région de la Haute Guinée notamment à Kankan et Mandiana et un peu vers la Forêt. C’est le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum qui l’a dit vendredi, 17 novembre lors de la rencontre entre le ministre de la Justice Alphonse Charles Wright et les magistrats du pays.

Dans son intervention, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn -un tribunal outillé pour faire face à ce phénomène en République de Guinée- a informé que « par rapport aux menaces des terroristes, c’est vrai, il nous a été signalé la présence des terroristes dans des zones de Kankan, Mandiana et un peu vers la Forêt. En fait, ce sont des zones de passage, ils ne viennent pas pour rester. Ils viennent soit pour des activités dans des zones minières ou soit dans les champs ».
À en croire le Procureur de la République du tribunal de première instance de Kaloum, le doyen des juges d’instruction et lui ont été formés pour la prise en charge à savoir la direction d’enquête en cas de crise « comment prendre en charge les victimes, mobiliser des enquêteurs et comment diriger des actes d’enquêtes, on a reçu des formations techniques en la matière. On a participé à 4 semaines de formations en Égypte et 2 fois en Côte d’Ivoire et à Dakar une fois »

Selon Mamoudou Magassouba, Procureur de la République du TPI de Kaloum, ces terroristes sont en Guinée à la recherche d’argent pour pouvoir faire fonctionner leurs activités dans les pays où ils opèrent. Mais pour le cas spécifique de la Guinée, « ils ne sont pas menaçants », donc pas de crainte.

 

À date, dit-il, « des personnes susceptibles d’être en contact avec des terroristes ont été arrêtés en Haute Guinée et sont en détention à l’heure actuelle ».
Libreopinionguinee avec Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.