Epinglé à Conakry – lors de la phase continentale de l’IHF Trophy femme – pour fraude sur l’âge de trois de ses joueuses, le Nigeria est finalement disqualifié pour le Challenge mondial. La Guinée, deuxième lors de cette phase continentale qu’elle avait abritée, va le remplacer. La décision, prise mercredi par la Confédération Africaine de Handball (CAHB), est parvenue jeudi à la Fédération Guinéenne de Handball.

Les cadettes guinéennes qui prennent actuellement part au Championnat d’Afrique de leur catégorie, à Niamey, vont donc se préparer à cette compétition mondiale qui aura lieu en avril 2020.

Juillet dernier, alors que l’IHF Trophy se jouait à Conakry, l’IRM avait  prouvé que la plus âgée des Nigérianes avait 25 ans, alors que deux autres étaient âgées chacune de 23 ans. « Il faut qu’on soit au même pied d’égalité. Si on dit 17 ans, il faut amener les filles de 17 ans », avait critiqué le directeur technique national de la Fédération Guinéenne de Handball Bakary Kaba. Et avait continué à fustiger : « la tricherie sur l’âge n’honore pas l’Afrique. C’est ce qui fait que nous ne participons pas à certaines compétitions mondiales. Nous espérons que la CAHB va sévir cette fois-ci pour éliminer le Nigeria pour servir d’exemple aux autres équipes ».

Trois joueuses nigérianes épinglées, la CAHB avait décidé d’élargir le contrôle à toutes les autres équipes qui ont pris part à la compétition.

Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here