Guinée : Une décision controversée, pris par le ministre Keira, risque d’emporter ses dents !

Le tout nouveau ministre de la sécurité et de la protection civile de Guinée, Alpha Ibrahima keira en manque d’idées claires pour sécuriser les populations guinéennes et leurs biens, vient de prendre une décision impopulaire et controversée, qui fait du grand bruit dans la capitale guinéenne.
Selon le ministre Keira, il est « interdit à toutes motos de circuler dans la commune de Kaloum », centre des affaires du pays. Au lieu que keira cherche à protéger les guinéens, il fait du tort aux populations en prenant une telle décision qui fera un manque à gagner pour les jeunes qui conduisent les taxis motos et les citoyens qui utilisent leurs motos tous les matins pour venir au travail à Kaloum.

Interrogée par le correspondant de libreopinionguinee, un jeune taxi motard qui travaille à Kaloum promet de «représailles de la part des taxis motards qui se feront entendre dans un bref délai». Car selon lui : « l’Etat est incapable de créer des emplois. Il veut aussi nous enlever notre petit boulot qui nous permet de vivre misérablement ».

À sa prise de fonction, le ministre de la sécurité et de la protection civile Keira avait promis la fin de la « récréation ».
Pour bons nombres des personnes interrogées, ils estiment que cette décision risque de retomber sur la figure du ministre Keira et risque d’emporter ses dents.

Pourquoi l’Etat guinéen ne construit pas des routes au lieu d’interdire aux citoyens de circuler ? C’est du jamais vu ! S’indigne une autre citoyenne.
Le ministre keira, avec ses caduques décisions fera une fois encore soulever les populations contre ce régime moribond, souligne Abdoulaye Sylla citoyen de Kaloum.

Djenabou Diallo pour libreopinionguinee.com
(LOG)

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here