GUINEE : Pour palier au manque d’enseignants au niveau de certains établissements scolaires, le Gouvernement guinéen a pris une décision

GUINEE, pour palier au manque d’enseignants au niveau de certains établissements scolaires, le Gouvernement guinéen a pris une décision. Le Département de l’Education Nationale a engagé de nouveaux contractuels qui vont être déployés à Conakry et à l’intérieur du pays.  Mory Sangaré, le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation qui a été interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com, a précisé que les affectations des ces contractuels n’ont rien à voir avec la grève en cours déclenchée par Aboubacar Soumah et son groupe.

« Les recrutements antérieurs ont causé beaucoup de problèmes au département de l’éducation nationale en termes de qualité. Le Président de la République, Pr Alpha Condé, a demandé de ne plus recruter des enseignants qui ne soient pas sortis des institutions de formation d’enseignants. C’est-à-dire les écoles normales d’instituteurs et les sortants de l’ISSEG. C’est ce principe que nous avons analysé au département. Nous avons trouvé qu’il ne serait pas mauvais de les appeler maintenant parce que par période, nous avons une possibilité de recrutement. Donc il faut les envoyer à la suppléance maintenant. Une fois que cette suppléance est effective, ça nous permettra de savoir quels sont ceux parmi eux qui ont une pratique de classe excellente. Les autres étant avec les titulaires pourraient aussi s’améliorer », a précisé le ministre de l’éducation nationale.

Mory Sangaré fait observer que ces enseignants ne vont pas être recrutés de facto dans le tas comme par le passé. « Ça sera peut-être par voie de concours. C’est ce qui nous a motivé de faire ça. Mais nous avons commencé ce processus depuis les vacances (…). Donc ça n’a rien à avoir avec la grève. C’est une stratégie pour corriger un état de fait qui a causé beaucoup de tort à l’éducation nationale », a-t-il souligné.

Africaguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here