Guinée : Les femmes de l’opposition protestent contre les « tueries »

Les femmes de l’opposition étaient dans la rue ce jeudi, ce, malgré l’interdiction de la marche. Cette manifestation ne sera que de courte durée. Car, au niveau Donka point de départ, les manifestantes ont été dispersées à coup de gaz lacrymogène.

Hadja Maimouna Bah, présidente des femmes de l’UFDG et porte-parole des opposantes, a déploré l’acte. « L’heure est grave. On a un fléau pire qu’Ebola dans notre pays. Nous sommes à 98 morts par balles à Conakry», a-t-elle déploré avant de prendre l’opinion nationale et internationale à témoin. « Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin. Nous avons voulu marcher aujourd’hui pour aller vers le ministre de la Sécurité afin de lui remettre un mémorandum. Nous voulons l’interpeller face à ses responsabilités. Car, ce sont ses hommes qui sont en train de tuer nos enfants », fulmine Mme Bah. Sur la même lancée, la porte-parole des opposantes prévient qu’elles ne baisseront plus les bras pour combattre cette « injustice ».

Libreopinionguinee avec lejourguinee

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here