Guinée : le nom du Général Sékouba Konaté cité dans un dossier judiciaire…

Photo Sekouba Konate

C’est un dur bras de fer judiciaire qui s’annonce en Guinée ! Le Balai citoyen qui a décidé d’ester une action en justice contre le président du PADES, Dr Ousmane Kaba ne compte pas faire demi-tour. Au cours d’un point de presse animé ce lundi 06 Aout 2018 au siège de l’organisation syndicale par Sékou Koundouno et l’Avocat Me Salifou Béavogui, la forme de la procédure a été étalée devant les journalistes.

Lors de ce point de presse, l’avocat Me Béavogui a d’abord fait un rappel du rôle que joue le Balai Citoyen, avant de planter le décor. Lors de son intervention, en revenant sur les propos tenus par le président du Parti pour la Démocratie et de l’Espoir, qualifiés d’ethnocentriste et de régionaliste dans une radio de Kankan, l’homme de droit a cité le nom de l’ancien numéro 2 de la transition guinéenne, le Général Sékouba Konaté.

Voici un extrait transcrit de l’intervention de l’avocat qui cite le général Sékouba Konaté dans cette affaire judiciaire…

« Le Balai Citoyen dans son rôle de veille, d’alerte, d’interpellation et de proposition de solution, a constaté dans la vigilance qu’on lui reconnait, que le 31 Juillet 2018, un honorable député de surcroit leader de parti politique, étant à l’intérieur du pays précisément en Haute Guinée, s’adressant à une radio privée de la place, je veux parler de la Radio Milo FM, a tenu des propos qui ont été transcrits sur CD que je détiens ici et sur support également que je détiens avec moi transcrit sous forme de document.

Dans sa communication du 31 juillet, cet honorable député a tenu les propos suivants : Et même le général Sékouba Konaté doit être associé puisqu’il a été celui qui a donné le pouvoir au manding, car les autres aussi voulaient le pouvoir. En écoutant ce passage, en faisant lecture de ses propos, eh bien aucun guinéen ne peut rester tranquille.

C’est une déclaration profonde qui est mise à l’analyse de tous les guinéens. Ici en Guinée, le pouvoir est donné par le peuple et de façon démocratique dans les urnes, à travers des règles démocratiques, à travers un scrutin, autrement dit c’est le peuple de Guinée dans sa souveraineté toute entière, à la suite d’un scrutin démocratique organisé conformément au code électoral qui donne le pouvoir. Ce n’est pas un homme qui donne le pouvoir.

Affirmer que le Général Sékouba Konaté doit être associé, puisqu’il a été celui qui a donné le pouvoir au manding, car les autres aussi voulaient le pouvoir, le balai citoyen ici, a décidé de saisir le procureur général et le procureur de la république près le tribunal de Dixinn.’’

A suivre…

Global

354 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here