Alors qu’ils s’apprêtaient à animer un point de presse pour donner les informations relatives aux manifestations de ce lundi 14 octobre, le coordinateur national du Front National pour la Défense de la Démocratie ( FNDC), Abdourahamane Sano, le responsable des opérations, Ibrahima Diallo, Sekou Koundouno et Abdoulaye Oumou Sow ont été mis aux arrêts, a-t-on appris de sources concordantes.

Pour  le moment, ils sont à  la Direction Centrale de la Police Judiciaire à Kaloum où ils sont en train d’être entendus par les officiers de la police judiciaire.

Toutes nos tentatives d’avoir le directeur général de la police judiciaire sont restées vaines. Quant au porte-parole de la police Mamadou  Camara, il a dit au bout du fil « qu’il n’est pas au courant de cette nouvelle. »

Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here