Guinée  : la Cellule Balai Citoyen exige l’arrestation du doyen Elhadj Saikou Yaya Barry de la coordination Haali Poular (communiqué)

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 051 Face aux menaces que représente le doyen Elhadj Saikou Yaya Barry Président de la coordination nationale des Foulbhés et Haali Poular de Guinée pour l’unité nationale, la paix, le vivre ensemble ; suite à leur dernière déclaration jugée de propos dangereux, anticonstitutionnels, irresponsables et inacceptables dans une république et qui ne devrait laisser indiffèrent le procureur de la république. Le Balai Citoyen exige son arrestation afin qu’il réponde de ces actes et la dissolution de toutes les coordinations régionales… Dans la déclaration rendue publique le 18 novembre 2018 au nom des coordinations Foulbhés et Haali Poular signée par Elhadj Saikou Yaya Barry aux termes des points 1, 3, 4,5, 7, 8,12 et plus précisément le point 11 ‘’Nous ne resterons plus les bras croisés pour continuer à subir des agressions injustes et les exactions insupportables. Nous nous défendrons vaille que vaille face aux bandits armés, drogués et hors la loi qui rentrent dans nos concessions’’ Face à la situation qui prévaut actuellement en Guinée et malgré les injustices que subissent les citoyens de toutes les catégories sociales confondues, il serait beaucoup plus opportun d’appeler au calme et à la retenue dans l’esprit de préserver les acquis, que de présager à une vengeance ou une autodéfense face aux forces de l’ordre et de sécurité.

La Cellule Balai Citoyen après analyse condamne et estime que ces propos tenus par ce responsable de cette coordination vont en désaccord avec le rôle et la responsabilité qui revient aux coordinations d’inculquer la paix et la quiétude sociale. Nous estimons vu l’influence de cette coordination sur la communauté qu’elle représente et vu la passion qui anime les individus dans l’interprétation, que ces propos peuvent avoir des conséquences dangereuses si toutes fois ils sont pris en compte et suivis à la lettre par les personnes qui l’entendront. Il n’appartient aucunement à un groupe d’individus de se rendre justice dans un Etat car cela conduit à l’anarchie et au chaos. Nous devons accepter quel que soit la situation d’user de tous les moyens légaux et ne jamais succomber dans la violence sous le coup de l’émotion. Dans ces moments critiques que traverse le pays, les personnes les plus écoutées au sein des communautés doivent en principe porter le flambeau de l’union, de la cohabitation, de l’entente et de la paix et non celui de la division et de l’ethnicisassions contraire à l’article 4 de notre constitution. Le tissu social étant déjà fragilisé, aucune opportunité saine ne réside dans la tenue et la vulgarisation de propos qui attisent d’avantage le feu dans la cité. Par conséquent le Balai Citoyen en appel au sens élevé de la responsabilité et invite les acteurs au calme et à la retenue.                                                                                                                                                              Conakry le 22 Novembre    2018                                                                                                                                            Secrétariat Administratif                                                                                                                                                  Ibrahima Camara

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here