« Vous avez vu ce qui se passe à la CENI, vous avez entendu le discours qu’il (président de la CENI) a tenu, on a terminé les élections communales, jusqu’aujourd’hui les chefs de quartier ne sont pas installés. En 2018 on a été obligés de prolonger le mandat des députés parce qu’il n’y avait pas d’argent. En 2019, il n’y a même pas de budget pour la CENI. Le président de la République dit : j’ai confiance en la CENI. Il a confiance en la CENI parallèle, il a confiance en la CENI qu’il consulte ». Et d’enfoncer le clou : « laissez Kébé raconter ce qu’il veut, il n’y aura pas d’élection tant qu’on n’a pas fini avec les chefs de quartier, il n’y aura pas d’élection législatives si le fichier n’est pas assaini ». Comme pour dire que son parti n’ira pas aux législatives en décembre prochain comme proposé par une frange importante des commissaires de la CENI.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here