Les choses se compliquent davantage pour l’opposant guinéen Faya Lansana Millimouno qui a accusé la semaine dernière le ministre de la Justice et Garde des Sceaux Mamadou Lamine Fofana d’avoir été celui-là qui portait la voix des rebelles en 2000 lors de l’agression contre la Guinée. Une agression, l’on se rappelle qui a fait de nombreux morts, des blessés et détruit la ville Guéckédou avec son commerce florissant.

Convoqué et longuement entendu  hier à la Direction centrale de la police judiciaire (DPJ), puis envoyé devant le juge ce vendredi matin, Faya a été finalement inculpé pour « diffamation » et placé sous mandat de dépôt. Aussitôt, il a été conduit à la Maison Centrale de Conakry. Le leader du Bloc libéral (BL) doit également répondre d’une autre accusation d’attroupement illégal pour laquelle il a été placé sous contrôle judiciaire.

Mediaguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here