Facebook découvre une faille de sécurité qui a affecté 50 millions de comptes

Mark Zuckerberg, patron de Facebook Inc., speaks during the Facebook F8 Developers Conference in San Francisco, California, U.S., on Wednesday, March 25, 2015. Zuckerberg plans to unveil tools that let application makers reach the social network's audience while helping the company boost revenue. Photographer: David Paul Morris/Bloomberg via Getty Images

Le réseau social a annoncé vendredi avoir découvert un piratage de grande ampleur, qu’il a depuis réparé.  Facebook a annoncé, dans un post publié vendredi 28 septembre, avoir découvert une faille de sécurité.

Facebook explique que « cette faille a affecté près de 50 millions de comptes ». Tous ces comptes ont été dé-logués, et ont dû ensuite se re-loguer. Par précaution, ce re-logage a été pratiqué sur 40 millions de comptes supplémentaires. Ces 90 millions de comptes seront informés de l’incident par un message en haut de leur fil d’actualité. « Il n’est pas nécessaire de changer son mot de passe », ajoute le réseau.

Mais Facebook dit ne pas encore savoir « si ces comptes ont été utilisés par les pirates, ou si les pirates ont accédé aux informations de ces comptes ».

Pirates inconnus

Précisément, les pirates ont utilisé une faille dans la fonction Aperçu du profil en tant que… qui permet de consulter son compte Facebook comme si l’on était une autre personne. Cette fonction permet de voir qui peut voir quoi sur son compte, et par exemple vos publications qui restent confidentielles aux yeux de ceux qui ne sont pas vos amis.

Selon Facebook, « les pirates ont exploité une faille dans le code de la fonction Aperçu du profil en tant que… Cela a permis aux pirates de prendre le contrôle de ces comptes ».

Facebook a indiqué que la faille a été découverte ce jeudi. Elle a été depuis réparée. La fonction Aperçu du profil en tant que… est temporairement suspendue. Le FBI, la police fédérale américaine, s’est saisie de l’affaire. Mais le Californien dit ne pas savoir « qui se cache derrière ces attaques, ni où ils sont basés ».
Bfmtv
0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here