A LA UNEINTERNATIONAL

Etats-Unis : des policiers arrêtent un afro-américain sans savoir que c’est un agent du FBI (VIDEO)

Un afro-américain d’origine soudanaise se fait arrêter sans raison légale alors qu’il était installé dans un café avec des amis. Les policiers ont fait usage de la force pour l’interpeller et le menotter. L’homme hallucine du comportement des policiers qui l’arrête pour aucune autre raison que sa couleur de peau. Mais ils ne savaient pas à qui ils avaient affaire…

 

Lorsque les policiers s’approprient les documents d’identification de l’homme afro-américain, ils s’aperçoivent que c’est un agent du FBI et un supérieur hiérarchique. « Vous êtes tombés sur le mauvais gars ! » s’exclame un ami de l’agent du FBI.

L’homme s’empresse alors de leur demander de retirer les menottes, les réprimandent, et les contrôle à leur tour. Il leur fait une leçon de morale puis récupère leurs cartes professionnelles pour signaler leur comportement. Les torses des policiers dégonflent instantanément et leurs yeux deviennent apeurés devant les injonctions de l’agent. Ils sont repartis honteux…

L’affaire Georges Floyd

Pour rappel, George Floyd est décédé le 25 mai dernier suite à son arrestation brutale par des policiers de la ville de Minneapolis. Depuis, les manifestations s’étendent dans tout le pays et de nombreuses personnalités ont pris la parole contre les violences policières.

Et cette nouvelle vidéo ne risque pas de calmer les esprits. Car on y voit la victime plaquée au sol non pas par un seul mais par trois policiers.

La vidéo, filmée sous un angle différent, a été diffusée sur les réseaux sociaux le 28 mai, d’un auteur inconnu. Depuis, la chaîne CNN a contacté la police de Minneapolis pour obtenir des explications et vérifier l’authenticité de la vidéo. Mais elle n’a pas pu obtenir de réponse.

On y voit trois policiers posant leur genou sur lui, alors qu’un autre reste debout.

«Je ne peux pas respirer, mec», dit Floyd. «S’il te plaît, laisse-moi me tenir debout. S’il te plaît, mec.»

Depuis la mort de George Floyd, Derek Chauvin a été arrêté et inculpé pour meurtre au troisième degré et homicide involontaire, selon le procureur du comté de Hennepin.

Quant aux trois autres agents présents sur place et impliqués dans la mort de l’homme, ils ont été licenciés dès le lendemain du drame. Les trois autres agents impliqués dans le drame ont été licenciés le 26 mai. Pour l’instant, ces mesures ne semblent pas satisfaire la population qui manifeste depuis des jours dans les rues de Minneapolis.

Alnas.fr

Articles similaires

Un commentaire

  1. Ce n’est pas un agent du FBI ,
    personne ne le dit dans dans la vidéo,
    et lorsque les policiers voient la pièce d’identité, l’homme contrôlé dit :
    « wrong person », et c’est ensuite qu’il demande les cartes de police des agents pour déposer une plainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page