Alpha Condé et Alhasane ouatara à Abidjan
Alpha Condé et Alhasane Ouatara à Abidjan
En visite d’amitié et de travail à Abidjan, le prof Alpha Condé, Président de la Guinée, a été reçu en audience dans l’après-midi de ce jeudi 25 avril, au palais présidentiel d’Abidjan par son homologue Alassane Ouattara. C’est ‘’une visite prévue de longue date’’ qui enfin a permis aux deux chefs d’Etat de passer en revue les points essentiels d’une excellente coopération et de liens privilégiés entre les deux peuples.
Autour d’un entretien fructueux Alassane Ouattara et son invité ont échangé sur des questions de développement régional et international. Alassane Ouattara a été le premier à féliciter Alpha Condé pour les succès enregistrés par l’Union africaine sous son impulsion et pour la bonne conduite de la médiation dans les crises sociopolitiques au Togo et en Guinée Bissau, qu’il a gérées. Il a également souligné les progrès récents réalisés par la Guinée sous le leadership d’Alpha Condé.
Selon Alassane Ouattara, ces échanges ont été l’occasion de réactiver leur volonté de renforcer davantage les relations entre les deux pays au regard de leurs potentialités économiques et volonté commune d’améliorer les conditions de vie de leurs populations respectives. « A cet égard nous nous
sommes accordés sur la nécessité de dynamiser les échanges commerciaux entre la Côte d’Ivoire et la Guinée, car ceci ne reflète pas le potentiel de nos deux pays », a-t-il déclaré.
Dans cette optique, ils ont convenu de l’organisation des assises de la troisième session de la grande commission mixte de coopération ivoiro-guinéenne à Abidjan, à une date à venir, en vue d’impulser et de dynamiser les échanges commerciaux dans divers domaines, notamment l’exploitation des mines du Mont Nimba, la création de minerais de fer dans l’ouest, de l’interconnexion ferroviaire des ports de San Pedro et Conakry pour l’exploitation des principaux produits dans les deux sens. L’agriculture et le rapatriement de réfugiés ivoiriens vivant en Guinée, font également partie des points, entre autres, évoqués par le Président ivoirien.
En outre, le Président guinéen, Alpha Condé n’a pas manqué à son tour, de reconnaitre le repositionnement harmonieux de la Côte d’Ivoire après la crise de 2011 et en a profité pour exprimer sa fierté à son homologue Alassane Ouattara et à son gouvernement pour les dispositions prises dans le sens de la consolidation de la stabilité sociopolitique telle que la récente amnistie adoptée en Côte d’Ivoire.
Par ailleurs, il a invité la Côte d’Ivoire à redoubler
d’ardeur et de vigilance face à la question du terrorisme qui selon lui, gagne du terrain depuis le nord du Mali. En cela, il a évoqué une difficulté de taille dans l’identification des terroristes puisque selon lui, les frontières de la sous-région sont partagées par des communautés vivant de part et d’autre de la frontière des pays qui les ont en partage.
Alpha Condé s’est également prononcé sur la question liée à la réforme de la constitution guinéenne et à son éventuelle candidature prochaine. A ce niveau, il a tenu à rassurer l’opinion en indiquant que bien que le débat ayant cours en Guinée, la décision reviendrait au peuple guinéen.
Interrogé sur la question d’une monnaie commune en Afrique de l’ouest, voici sa position : « je suis partisan d’une monnaie commune, je suis très heureux parce qu’aujourd’hui nous travaillons pour qu’en 2020 nous ayons une monnaie régionale au niveau de la CEDEAO (anglophone, francophone et lusophone) ».
JOB

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here