Éducation : Le ministre « K au carré » menace les enseignants et met en garde Soumah et son clan

Malgré les sanctions administratives prises contre lui, le syndicaliste ‘’frondeur‘’ ne compte pas se laisser intimider ni par les autorités, encore moins par son bureau syndical. Aboubacar Soumah maintien mordicus ses menaces à l’endroit du gouvernement guinéen. Il promet de relancer son mot d’ordre de grève illimité dès le mois de février, si aucune mesure n’est prise pour la satisfaction de leurs revendications.

Ce mercredi 24 janvier 2018, le ministre Ibrahima Kalil Konaté dans un communiqué a tenu à mettre en garde tous les enseignants qui suivraient le mot d’ordre de grève ‘’ illégale ‘’ d’Aboubacar Soumah et cie. Il menace de prendre des mesures administratives et de sévir contre les fauteurs de troubles.

Pour le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Aboubacar Soumah et son groupe ne sont pas des interlocuteurs valables pour discuter des questions concernant les préoccupations des enseignants.

Tout porte donc à croire que le gouvernement n’a aucune intention de négocier avec les syndicalistes. Toute chose qui risque de replonger le pays dans un spiral de violences comme cela a été récemment le cas.

Ledevoir

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here