Mamadama Sylla et Seydouba Sylla, respectivement âgés de 5 et 3 ans, ont péri dans une fosse sceptique située dans le secteur Mamounya, au quartier Tabossy 2, dans la commune urbaine de Fria. Informés, les autorités préfectorales et communales ainsi que des agents du commissariat central, se sont rendus sur les lieux du drame. En présence des autorités, la dame qui a fait la macabre découverte est revenu sur les circonstances: «  J’ai vu les moutons se diriger vers mon jardin, je suis allée vers eux pour les empêcher de rentrer, dès que je suis arrivée à la rentrée du jardin, j’ai aperçu les deux enfants dans la fosse, je me suis agenouillée pour tenter de les prendre mais je n’ai pas supporter, j’ai donc fait appel à mon mari et aux voisins. A leur arrivée, ils ont constaté que les enfants sont morts, ils ont tout de suite informé le chef du secteur… » relate Kadiatou Camara.

Très remonté, le président du conseil de quartier a annoncé des dispositions et des mesures répressives contre tout détenteur de fosse sceptique non couverte.
« Plusieurs fois nous avons fait passer les messages dans les deux radios mais les gens ne comprennent pas. Pour ma part, je prend à témoin Madame le Préfet et Mr le maire, ici présents, qu’à compter de demain, partout où je verrai une fosse à ciel ouvert dans ce quartier, le propriétaire sera déféré devant le juge. Que cela soit clair pour tout le monde parce que trop c’est trop » martèle Seydou Bangoura.
Pour rappel, en 2017, un enfant avait perdu la vie dans les mêmes circonstances au quartier Aviation. La délégation spéciale d’alors avait pris des dispositions qui n’avaient été qu’un feu de paille.
Avec Friaguinee

Comments

comments

1 COMMENT

  1. que ces enfants reposent en paix.mais aussi que les administratifs sensibilisent et appliquent les lois liées à l’urbanisme afin de lutter contre des insécurités accidentelles par distraction.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here