Divorce Alpha Condé-Fouta Djallon: la Coordination Haali Poular menace de se faire entendre sur les tueries en Guinée

Des jeunes de l’axe manifestent
Des jeunes de l’axe manifestent

Le moins que l’on puisse dire, c’est que rien ne va entre le président Alpha Condé et la communauté du Fouta Djallon. Pour preuve, la Coordination Nationale des Foulbhé et Haali poular de Guinée a adressé ce dimanche 18 mars 2018, une lettre ouverte au président de la République, Professeur Alpha Condé.

Dans cette lettre dont Libreopinionguinee.com détient copie, la Coordination Hall Pular a fait mention des exactions infligées par le régime Alpha Condé à la communauté Peule du Fouta Djallon. Devant des centaines de membres et des medias, le porte-parole de la coordination, EL hadj Seydou Diallo déclare. « Soucieuse de la préservation de la paix, de la concorde et de l’unité nationale dans notre cher pays la Guinée, l coordination nationale des Foulbhés et des Haali Poular de Guinée se fait le devoir impérieux d’interpeller le gouvernement et les institutions républicaines et d’alerter la communauté internationale sur les violations répétées des droits humains les plus élémentaires. Les dénis de justice, la répression aveugle et sélective et les tueries sans nom dont se rendent coupables les forces dites de l’ordre, en dépit de toutes les promesses des autorités notamment à la suite de la proclamation des résultats des élections communales du 4 février 2018 et au cours des manifestations occasionnées par la grève des enseignants », a-t-il révélé.

Avant d’ajouter : « des razzias et des expéditions punitives organisées par les forces dites de sécurité auxquelles se mêlent contre toute attente les bérets rouges continuent dans les quartiers à dominante peulh de Ratoma. Des jeunes à bas âge sont encore arrêtés et bastonnés nuitamment avent d’être conduits dans les immondes cachots du régime ou pour recouvrer leur liberté leurs parents sont obligés de payer des fortes sommes.

La coordination nationale des Foulbhés et Haali Poular de Guinée invite le président de la République et son gouvernement à prendre l’exacte mesure de la situation pour arrêter le cycle infernal des tueries, des destructions, de la stigmatisation, des règlements de compte dont les membres de la communauté peule sont les principales victimes pour éviter à notre pays de sombrer dans les turpitudes de la division ».

Avant de lever la séance, il a dit :« En toute état de cause, la coordination nationale des Foulbhés et des Haali poular de Guinée averti l’opinion nationale et internationale qu’elle mènera une lutte résolue contre l’injustice, le sectarisme, le mensonge, la destruction du patrimoine économique de citoyens innocents. Elle s’investira aussi pour le respect strict de la constitution pour le triomphe de la vérité.

N’ayant plus aucun recours, la justice et les magistrats sont injustes, la police, la gendarmerie, l’armée toutes sous les ordres d’un pouvoir injuste qui nous ségrégue. Notre ultime recours est désormais nous-mêmes et le seul bon Dieu.

Face à tous les faits précités et vu la politique ségrégationniste du pouvoir ethnocentriste du Pr Alpha Condé, la coordination déclare haut et fort que les attitudes du pouvoir en place est une provocation de trop. En tout état de cause, elle prendra toutes les dispositions appropriées pour se défendre ca ‘’potto potto ko haa ka ngimbal’’ », a-t-il conclu.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here