C’est l’annonce faite ce mercredi 20 mars par Amara Camara, le Directeur général du projet hydroélectrique Souapiti. C’était à la faveur de la visite du chef de l’Etat Alpha Condé en compagnie du Directeur général de SFI (Société Financière Internationale), une filiale de la BM (Banque Mondiale).

D’après le DG Amara Camara, n’eut été l’exigence liée aux populations déplacées pour lesquelles il fallait construire des logements et le fait que certains ouvrages d’évacuation demandaient une attention particulière, le lancement effectif du barrage Souapiti pourrait être fait plutôt que prévu.

«Le complexe barrage hydroélectrique Kaléta-Souapiti est une école. Les travaux se déroulent avec une satisfaction totale. Les paramètres que nous devrions atteindre en septembre 2019, en ce mois de mars, nous avons déjà atteint certains et dépassé d’autres. Les travaux avancent à grand pas. Nous sommes dans le planning en tenant compte de tous les paramètres. Le projet hydroélectrique emploi près 4 000 personnes. Le barrage hydroélectrique Kaléta a été construit en tenant compte de celui de Souapiti. C’est un barrage au fil de l’eau qui n’a pas de retenu.  Par contre, le barrage Souapiti va posséder une retenue d’eau de 6 milliards 300 millions de mètres cubes. C’est une quantité d’eau qui va permettre non seulement au barrage de bien fonctionner mais aussi, le niveau de Kaléta sera régulé. Ce qui veut dire que Souapiti va servir de réserve pour Kaléta et le problème d’étiage ne va plus se poser. Cela va commencer dès septembre 2019», a-t-il expliqué aux journalistes présents.

Guineenews

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here