La tension ne retombe à Kantédougoubalandou, dans Mandiana, où un prédicateur saoudien a été froidement assassiné mardi dernier. Pour trouver une solution à cette affaire qui défraie la chronique, le préfet reçoit l’ordre du gouverneur de Kankan de se rendre dans ledit village. Ainsi dit, ainsi fait, le préfet s’est rendu sur les lieux hier mercredi 17 janvier avec un nombre important des forces de sécurité. A son arrivée à Balandougou, il a salué les sages de la localité avant de chercher à comprendre les dessous de l’assassinat du prêcheur saoudien dont le corps est en ce moment en route pour Conakry. Ainsi le préfet a souhaité voir le président des chasseurs Balla Kanté. Malheureusement, ce dernier sera poignardé par un religieux étranger -dont l’identité ne nous a pas été révélée- habillé en boubou. Le président de district de Kantédougoubalandougou Amara Kanté, joint au téléphone par la rédaction de MEDIAGUINEE, a expliqué : « lorsque le préfet de Mandiana Cheick Diallo est venu, il a demandé d’appeler Balla Kanté, président des chasseurs. Sur le chemin de répondre à l’appel de l’autoroute, Balla Kanté a été poignardé par un inconnu religieux et sur place il a rendu l’âme. Le préfet ordonne de ligoter l’auteur du crime et de l’envoyer à la prison de Mandiana ». Pour le moment, la situation reste confuse à Kantédougoubalandougou. Nous y reviendrons Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

Avec Mediaguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here