Déclaration de l’Union Fouta sur les assassinats et destructions des biens ciblant la communauté peule de Guinée

L’Union Fouta a le regret de constater que depuis l’avènement du président Alpha Condé au pouvoir en 2010 l’ethno-stratégie est devenue un modèle de gouvernance. En effet, le 12 mars 2018, des Guinéens mécontents de la situation qui prévaut dans le pays ont manifesté à plusieurs endroits à Conakry et particulièrement à Kaloum où, comme dans la plupart des cas en Guinée, des pneus ont été brulés, des slogans hostiles au gouvernement scandés jusqu’aux portes du palais présidentiel.

Mais contrairement à ce qu’on a l’habitude d’assister dans la commune de Ratoma, l’opinion publique, à travers les medias, a vu les forces de l’ordre supplier les manifestants de rentrer à la maison et le lendemain nous avons assisté à une situation totalement différente lors de la ville morte de l’opposition républicaine qui a été violemment réprimée dans la commune de Ratoma et qui s’est soldée par l’assassinat de quatre(4) civils qui porte le nombre d’assassinés par balles lors dse manifestations à Conakry à 94 citoyens tous Peuls.

A cela s’ajoutent les nombreux témoignages de violations de domicile dans la même commune où les citoyens subissent impuissants des traitements dégradants des forces de l’ordre qui impunément rentrent dans les concessions, maltraitent les enfants, viols les femmes, renversent les repas, jettent des fourneaux et ustensiles de cuisine dans les puits.

Ce deux poids deux mesures dans le traitement des citoyens par les forces de défense et de sécurité, prouve si besoin en était qu’il y a une communauté qui est visée par le régime d’Alpha Condé. Cette attitude du régime en place est inacceptable pour l’Union Fouta qui exige un traitement équitable des citoyens dans le respect des droits que leur confère la constitution. Egalement, Union Fouta condamne avec la dernière énergie les destructions des biens privés des citoyens à tous les niveaux et exige le dédommagement des victimes.

L’Union Fouta exige du Gouvernement Guinéen l’arrêt immédiat de ces exactions criminelles contre la communauté peule avant qu’il ne soit trop tard car la préservation du tissu social et la paix dans le pays lui incombe.

Au vu de ce qui précède, l’Union Fouta invite la communauté internationale à prendre ses responsabilités pour éviter que laGuinée ne connaisse le sort de certains de ses voisins. Et par la même occasion, nous demandons à tous les citoyens guinéens d’œuvrer pour la paix et l’unité nationale en refusant ces politiques qui font tout pour nous diviser depuis 2010.

Vive la Guinée

A bas l’injustice

A bas l’ethno stratégie du gouvernement Guinéen

New York, le 22 Mars 2018

UNION FOUTA

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here