Damaro parle de l’axe : « Bambéto-Cosa, c’est pire que le diable, quand les agents doivent aller dans cette zone, ils doivent être armés parce qu’on est « soumis à être tués par des bandits »

Le président de la majorité présidentielle Elhadj Amadou Damaro Camara a déclaré dans l’émission ‘’Droit dans les yeux’’ de la radio Espace Fm que sur l’axe de Bambéto –une des zones réputées chaudes de Conakry- ce n’est plus un maintien d’ordre, c’est une lutte contre le grand banditisme, contre la criminalité. Pour lui, quand les agents doivent aller dans cette zone, ils doivent être armés parce qu’on est « soumis à être tués par des bandits ». Extrait… « (…) L’Etat a le droit régalien de rétablir l’ordre.

Maintenant, sur l’axe de Bambéto, ce n’est plus un maintien d’ordre, c’est une lutte contre le grand banditisme, contre la criminalité. On ne doit plus aller avec des bâtons là-bas. On doit aller avec des armes parce qu’on est soumis à être tués, pas par des manifestants. Pour moi, ce sont des bandits. Aujourd’hui, quand il y a une portion du territoire de la capitale où des citoyens ne peuvent pas circuler librement, quand la police est débordée, il faut autre réquisition. Là-bas (Bambéto-Cosa, ndlr) c’est pire que le diable. Tous les véhicules sont cassés, toutes les femmes sont violées et dépossédées [de leurs biens] à partir d’une certaine heure et pour peu parfois même sans aucun ordre de manifestation ou de ville morte. A partir d’une certaine heure, tu ne peux pas y passer. (…) »

Lire la vidéo ci-dessous

Libreopinionguinee avec mediaguinee

Damaro déborde : « L’axe Bambeto-cosa c’est pire que le diable. Quand les agents doivent aller dans cette zone, ils doivent être armés »…

Publiée par Libreopinionguinee.com sur Mercredi 14 novembre 2018

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here